Le journal de Vincent

Le Japon comme vous ne l'avez jamais vu auparavant

8.8.05

Camembert japonais


Aujourd'hui, je vais vous faire partager le secret du camembert japonais.

Ma femme me dit :"Mais qu'est ce qui te prend de prendre des photos d'un camembert?"
En effet, ca peut paraitre un peu debile mais voila, fallait bien que je vous montre comment que l'on confectionne un camembert japonais.

Tout d'abord, ce qui est marrant, c'est que le mot "camembert" est repris sur l'emballage.
La traduction japonaise est amusante puis que nous avons phonetiquement "CA'MAN" de Camembert et "BU'LOU" de l'anglais "blue".
Car oui nous avons a faire a du bleu ici.

Et puis, on s'apercoit que le mot est suivi du mot anglais "cheese".
Car "fromage" se dit "TCHI-ZU" en japonais.


Ensuite, on ouvre la boite et alors la, surprise !!
Le camembert ne se retrouve pas dans une boite en bois comme on pourrait le penser mais dans une boite de conserve.


Comme vous pouvez surement vous en doutez, c'est pour eviter les odeurs nefastes.
Eh oui, ici, on n'aime pas trop l'odeur du fromage qui pue !

Apres avoir decapsulte la boite, deuxieme surprise, le camembert est minuscule !
Deja a voir la boite, on s'etait dit qu'il ne devait pas etre bien gros mais la...
Le camembert fait a peine 10 cm de diametre et ne pese que 130 grammes ( on est loin des 250 grammes d'un Coeur de Lion ).


Enfin, on enleve le plastique difficilement car encore une fois, tout est fait pour qu'aucune odeur ne sorte.
Voila ! On va pouvoir enfin deguster la chose.


Premiere chose, le camembert n'a aucune odeur et c'est assez destabilisant je dois dire.
Deuxieme chose, le gout est correct, on retrouve un gout de fromage mais ca reste tres fade.
Quant au bleu mais heureusement que c'etait ecrit car sinon j'aurais pas su.

J'ai mange ce camembert en 2 fois, 1 fois = 1 moitie.
Ah oui, j'ai oublie de vous dire que ca m'avait coute tout de meme environ 8 euros
C'est promis, je ne le referais plus !

5 Comments:

  • At 1:26 AM, Blogger David said…

    Passe le au micro-onde pour retrouver toute la saveur d'un vrai camembert ;)

     
  • At 1:40 AM, Anonymous Pookie-chan said…

    Je n'aime pas le fromage, mais ça doit être très frustran ce genre de situation...T_T

     
  • At 8:22 PM, Anonymous Jean-vincent said…

    Éternel soucis de l'expat trouver du vrai fromage à la "ki pu" et si il suffit de traverser la manche pour dire ciao aux saveurs, j'imagine que l'agueusie est proportionnelle à la distance de la france.
    N'empêche que je me bats presque quotidiennement entre l'envie de bon fromage et l'insoutenable odeur du frigo, les boites plastiques accélèrent les moisissures et le plateau en bois exhauste le parfum à chaque ouverture.
    Finalement je préfère quant même les inconvénients plutôt que l'abstinence.

     
  • At 12:35 AM, Blogger cbouth said…

    C'est pas un camembert, c'est un camem -bleu, c'est à dire une nouvelle sorte de fromage, mi camembert, mi-bleu!

     
  • At 7:10 PM, Blogger Anne-Claire said…

    Je viens de découvrir votre blog et j'avoue que l'article sur le camembert m'amuse. En effet, si mes souvenirs sont bons, c'est l'entreprise dans laquelle travail mon père qui les exportent au Japon. J'ai eu l'occasion d'emballer ces "fromages en conserve" il y a quelques années lors d'un emploi saisonnier. Et je vous assure que le tri est très sévère!!!! Mais le pire pour nous pauvres français, c'est que le goût s'est grandement amélioré, je me souviens des débuts du fromage japonais, le goût ressemblait à du tofu nature... Beurk...
    Je vais envoyer le lien à mon papa en Lorraine pour lui montrer le succès de sa production...

     

Enregistrer un commentaire

<< Home