Le journal de Vincent

Le Japon comme vous ne l'avez jamais vu auparavant

21.5.07

Yatai


En semaine, il m'arrive de rentrer tard et une fois sorti de la gare, la seule idée que j'ai en tête, c'est de vite rentrer à la maison pour faire un break.
Mais hier soir, j'ai decidé de regarder un peu plus autour de moi avant de filer sur mon vélo et entre 2 buildings et quelques milliers de néons, dans les petites rues de quartier, on trouve des choses très intéressantes :
les Yatai.

Beaucoup disent que Tokyo est une ville moderne, oui, mais cette ville regorge de nombreux quartiers encore très traditionnels.
Il suffit de se balader dans les petites rues et toute la modernité disparait soudainement.


Les Yatai sont des stands mobiles, des petites baraques en bois portables démontables très rapidement.
La plupart du temps, on y mange de la bouffe rapide comme des Ramen (soupe de nouilles chinoises), des Takoyaki, Yakitori, Soba ... le tout dans des conditions pas très hygiéniques vu l'équipement sommaire dont ils sont equipés.




Malgre ces conditions, les japonais aiment y manger de temps en temps, surtout les salariés qui rentrent tard du boulot et qui veulent terminer la journée par une bonne bière rafraichissante avec leur collègue.

On trouve beaucoup de ces Yatai dans les petites rues de quartier le soir jusqu'à très tard dans la nuit.
L'ambiance y est très familiale et on y aperçoit souvent les mêmes personnes, des habitués mais rien ne vous y empêche d'y aller manger.
De temps en temps, les prix ne sont pas indiqués, ça marche beaucoup à la tête du client.
Un habitué payera moins cher qu'un étranger assurément.


Le plus intéressant dans les Yatai, c'est qu'ils sont tout bonnement interdits par la loi japonaise.
C'est illégal de vendre de la nourriture aux passants dans la rue.
Mais voila, les Yatai existent depuis la nuit des temps au Japon et tout le monde le sait, de ce fait, la police tolère.
Intéressant de voir ce genre de choses au Japon quand on sait comment ce pays est très strict sur les lois et règles.

La plupart du temps, les personnes qui tiennent ces baraques ambulantes sont des employés ou des retraités.
Avant de s'installer, il faut payer l'emplacement et comme vous vous y attendez sûrement, c'est avec la mafia japonaise, les Yakuzas, avec qui il faut négocier.
Si on paie, on aura pas de problème, autrement, le business ne pourra se faire.
Ca m'étonne toujours de voir comment les Yakuzas ont toujours cette force dominatrice au Japon.

Les Yatai font donc partie du patrimoine japonais, et en 2007, ils sont encore nombreux même à Tokyo, cette grande mégalopole moderne.
J'ai beau passé chaque soir devant de nombreux Yatai, je ne m'y suis jamais arrêté.
Le fait de savoir que l'hygiène n'y est pas très respectée ne me rassure pas mais à entendre les japonais, c'est très bon, on y retrouve les frais saveurs des plats fait maison.
Comme quoi, j'ai encore beaucoup de choses à expérimenter malgré ces années.

PS. Comme vous pouvez le remarquer, c'est mon premier post avec accents français.
On va essayer de garder cette habitude.
Concernant les fautes, je poste sans trop relire generalement, je vais faire attention a present.

65 Comments:

  • At 2:28 PM, Anonymous Maxvador #Lecteur Hebdo# said…

    Je pense que ca doit valoir le coup d'essayer un coup juste pour voir, en tout cas ca me tenterais bien :D

    Sinon c'est cool pour les accents, bonne habitude que tu prends la ;)

     
  • At 4:44 PM, Anonymous Lanfeust said…

    Ils me tentent biences petits boui-bouis!^_^
    Sinon, je suis étonné comme toi que la police tolère ce genre d'illégalité, vu le respect viscéral des règles qu'on prête aux japonais.
    M'enfin, vu que ça dépanne tout le monde et que ça a l'air bon, et qu'en plus ça arrondit les fins de mois des retraités, je crois qu'on a la raison de leur acceptation par les autorités...^_^

     
  • At 4:49 PM, Anonymous Kosmos said…

    Ça c'est le genre de truc qui me tentent bien. Je pense que lorsque je serai enfin de passage au Japon, je risque de m'arrêter dans un yatai, pour voir. ^^

    Sinon, je ne savais absolument pas qu'ils étaient interdit par la loi! O.o

     
  • At 5:22 PM, Anonymous Maitre K said…

    Il me semble qu'il est possible d'obtenir une autorisation pour ce genre d'activité justement. Je pense qu'une bonne partie se fait de façon légale...

    Sinon dans le Kansai, le yatai classique c'est le petit vieux qui fait ses tako-yaki assis à l'arrière de sa mini-fourgonette. Et en général, ce sont eux qui offrent le meilleur rapport qualité-prix. D'ailleur c'est rare que je mange des tako-yaki autres que ceux vendus par des yatai.

     
  • At 10:24 PM, Anonymous Jeff said…

    Sympathique ce concept tout de même.

    De ce que j'en sais et appris, l'interdit toléré est assez courant dans le domaine de la restauration au Japon.

    Pour ce qui est des Yatai ils sont tolérés (corrigez si je me trompe) à partir du moment ou ils s'installent quand la nuit est tombée et remballent avant que le soleil ne se lève.

    Le jour ou j'irai en voyage au Japon j'essayerai certainement.

     
  • At 11:18 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    Les yatai ! fabuleux ! surtout pour l'ambiance ! comme les clients sont serrés les uns contre les autres et que l'ambiance y est particulièrement "bon enfant", il est fatal d'engager un peu la conversation avec ses voisins ! un bon moyen de s'amuser et de rencontrer des gens, ne serait-ce que l'espace d'une soirée.
    C'est vrai qu'il y en a encore quelques-uns à Tokyo, mais de plus en plus rares...
    La ville des yatai, qui préserve encore largement cette culture, c'est Fukuoka ! il y en a partout, disséminés dans toute la ville et c'est une vraie institution... d'ailleurs, bcp de Tokyoïtes vont notamment à Fukuoka pour cela...

    (pour les accents, bonne habitude ! d'ailleurs, c'est moins une habitude que la langue elle-même...)

     
  • At 3:26 AM, Blogger Nes said…

    Sympa pour la convivialité en effet ^^ Je ne savais pas que ça nécessitait des magouilles avec les yakuzas par contre :s
    Sinon c'est juste quand j'ai lu ton post sciptum que j'ai remarqué les accents ^^'

     
  • At 5:35 AM, Anonymous lalain said…

    C'est une des nombreuses choses que je regrettes ne pas avoir fait... il faut dire je voyais ça bien souvent trop tard avec le ventre déjà bien rempli..
    Merci pour les photos et le billet et courage pour les accents ;)

     
  • At 12:47 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    Je ne sais pas si c'est une question de législation locale (?), mais à Fukuoka, où j'habite, les yatai sont parfaitement légaux. Chaque année, il y a des pressions de la part de certains élus pour réduire leur nombre pour de soi-disant raisons hygiéniques... mais ils résistent bel et bien et d'ailleurs il n'y a aucun problème d'hygiène... Rien à voir avec tous les "yatai" de l'Asie, de Chine ou d'Asie du sud-est, autrement plus douteux du point de vue de l'hygiène !
    Comme beaucoup sont ouverts toute la nuit, en fait, surtout le week-end, beaucoup de gens vont y manger des soupes de nouilles (ramen) pour terminer la soirée (vers 3-4 ou 5 heures du mat)...

     
  • At 7:47 PM, Anonymous Marion said…

    Oui, c'est un peu ce qui manque en France.

    Quand tu as un petit creux à 2h du mat' et le frigo vide, il n'y a rien d'ouvert où tu puisses t'acheter un truc vite-fait à manger (du moins pas dans mon quartier) alors on se rabat sur le vieux paquet de céréales qui est là depuis...

     
  • At 7:53 PM, Blogger Grugru said…

    Bravo pour les accents ! Mais peux-tu aussi faire quelque chose pour les fautes de conjugaison (M. le professeur de Français) ? :D

     
  • At 10:18 PM, Blogger Vincent said…

    Etonnant cette histoire de legalite d'apres certains.
    Il faudrait que je confirme mes dires mais a Tokyo, je pense que la plupart deale avec les Yakuzas, certains en sont memes.
    Surtout dans les Matsuri, ca se voit facilement.

    Grugru, tu ne vas pas t'y mettre aussi ^o- Prochaine etape donc.

    Maitre K, pour les tako-yaki, ma femme les prend toujours dans un Yata ^^

     
  • At 10:48 PM, Anonymous Jeff said…

    Je suis pas spécialement une bête en français et je vous l'accorde : honte sur moi !
    Tout du moins j'estime avoir un niveau assez bien pour ne pas passer pour la nouvelle génération SMS style's.
    Mais bon, au risque de passer pour une buse, j'avoue ne pas avoir trouvé autant de fautes que vous le dites.
    (en ce qui concerne ce billet en tout cas)

    */hide*

     
  • At 2:44 AM, Anonymous Amour said…

    les yakuzas sont si présent que sa au japon? moi sa me ferai un peu peur de vivre a côté d'une mafia :/

     
  • At 10:22 AM, Anonymous Anonyme said…

    Les mafias, y'en a partout !

     
  • At 4:44 PM, Anonymous Loyfa said…

    MDR, à chaque fois je me fais la remarque qu'il n'y a pas d'accents, et là j'avais même pas remarquée qu'ils étaient là!!!

    Sinon manger une fois, pour voir, j'aimerais bien, mais bon pas tout le temps sachant que ce n'est pas très hygienique...

     
  • At 7:09 PM, Anonymous Nicolas said…

    Ah ca va pas recommencer !La semaine derniere les accents, cette semaine la conjugaison...La semaine prochaine ce sera la syntaxe et puis quoi encore !!??
    Ce blog est tres bien fait, enrichissant avec des photos a foison...Mais je ne vais plus y aller sur ce blog tant les critiques sont basses !!
    ADIEU

     
  • At 8:20 PM, Blogger Vincent said…

    Nicolas, moi aussi ca me desole, crois moi.
    Certains n'ont que ca a faire que de critiquer la forme plutot que le contenu.
    Pour le moment, je controle et lorsque tout ca me depassera, je fermerai les commentaires (malheureusement) mais j'espere ne pas en arriver la.

     
  • At 8:22 PM, Anonymous Jeff said…

    Vi, ça commence à être lourd bien comme il faut.

     
  • At 12:01 AM, Anonymous Supeta said…

    Conais pas les Yatai a Tokyo,mais par contre a Seoul, y en a trop !!Pas la joie ce genre de trucs, faut vraiment etre affame!!Et pis si t es etranger bonjour le tarif !Y parait qu on pourrait y bouffer du chien en plus !!!J aime pas trop ce systeme,les coreens sont vraiment trop penibles !!

     
  • At 12:07 AM, Anonymous Isa said…

    Pourquoi tu dis ADIEU Nicolas?? C est vrai que ce blog est passionnant donc reste avec nous!!

     
  • At 2:49 PM, Anonymous Tsuki said…

    Je n'ai jamais fait attention aux Yatai :o Je croyais que c'était totalement légale et surtout pas que les yakuza étaient derrière tout ça o__O Je ne savais même pas que ça se démontait non plus :o

    supeta > J'en ai vu beaucoup en Corée aussi mais pourquoi dis-tu que les coréens sont pénibles ?? :/
    Parce que tu pourrais manger du chien dans les Yatai ? Mais c'est dans leur culture... les coréens mangent du chien comme nous, on mange du lapin.

    nicolas > Faut pas nous quitter pour ça é__è !!

     
  • At 6:47 PM, Anonymous Nicolas said…

    Isa> T as raison, je reviens, c est trop bien ce blog....Hier, j etais en colere !!
    Supeta> Tout a fait d accord avec toi concernant les "Yatai" de Seoul.T es recu comme un chien si t es etranger, c est cher,crade,malsain bref a proscrire.C est dans certains restos dicrets en Coree-et sur commande-que l on peut manger du chien.Mais si t es etranger, y voudront pas. Par contre en Chine, on peut trouver plus "facilement".
    Attention, je n ai jamais essaye et n essaierai jamais !!!

     
  • At 9:30 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    oui, les tenanciers de yatai doivent dealer le paiement de leur emplacement avec les yakusas. Ce n'est pas une mauvaise chose finalement... en tout cas plus saine que d'autres trafics. D'ailleurs, la mafia japonaise ne fait pas que "des choses horribles" : se rappeler comment c'est elle qui est venue en aide la première aux victimes du grand tremblement de terre de Kobé, il y a plus de 10 ans, avant même que le gouvernement ne réagisse vraiment.

     
  • At 2:14 PM, Anonymous Olivier said…

    "D'ailleurs, la mafia japonaise ne fait pas que "des choses horribles" : se rappeler comment c'est elle qui est venue en aide la première aux victimes du grand tremblement de terre de Kobé, il y a plus de 10 ans, avant même que le gouvernement ne réagisse"

    Tu m'excusera, mais c'est pas cet exemple de "bonté" qui fera que je ferai la paix avec ces gens la.

     
  • At 8:05 PM, Anonymous Naoko said…

    Très étonnant toutes ces remarques sur "l'hygiène" !
    Parce que d'abord, qu'est-ce que ça veut dire l'hygiène ?
    Je me demandais en lisant certaines remarques : quand vous faites un pique-nique ou un barbecue, vous faites ça sous cloche ou passez les aliments dans un sas de décontamination ?
    Non, ne pas confondre hygiène et hygiénisme.
    A faire la grimace face aux yatai du Japon, je me dis qu'il y a un sacré paquet de pays dans le monde, sur tous les continents, où certains ne mangeront pas grand chose...

    En plus, quand on parle des yatai du Japon, franchement, sachant que les Japonais sont un des peuples les plus propres et attentifs à l'hygiène du monde ! et largement plus que la moyenne des Français, c'est quand même surprenant ! Les salarimen en costume cravate qui mangent dans les yatai seraient des déviants ?...
    Personnellement, quand on sait le nombre d'hommes qui au café ou au restaurant vont pisser un coup et reviennent à table sans se laver les mains, je préfère largement l'hygiène des yatai du Japon ou manger avec la main en Inde, sachant que les gens sont autrement propres. Il n'y a absolument rien à craindre avec les yatai du Japon - qui n'ont rien à voir avec certains stands crasseux du fin fond de la Chine, par exemple. Faire la fine bouche me semble une réaction paranoïaque de confort hygiéniste qui a peur et se méfie de tout... dans ce cas-là, autant aller manger chez McDo

    En plus, ce serait se priver d'un des plaisirs du Japon, qui tend à disparaître, sauf à Kyushu où la culture des yatai est encore très populaire.

     
  • At 8:30 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    Autre chose, pour revenir aux yatai : tous ces délires sur l'hygiène sont un peu ridicules. Vous regardez ou surveillez la composition et les qualités diététiques de tout ce que vous mangez ? Aujourd'hui, d'un côté, plein de gens mangent n'importe quoi, des graisses ou des colorants chimiques à gogo et de l'autre, sont des maniaques de la soi-disant hygiène ! plutôt comique ! Alors, oui, question hygiène nickel, il vaut peut-être mieux le MacDonald du coin que le yatai du coin... mais question santé et plaisir de la bouffe, c'est tout vu ! Les yatai de Fukuoka sont largement plus sains que tous les vendeurs de kebab ou autres merguez frites de Paris.

     
  • At 11:11 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    "Tu m'excusera, mais c'est pas cet exemple de "bonté" qui fera que je ferai la paix avec ces gens la. '

    Ah bon ? parce que tu es en guerre avec eux ?
    Vous savez, la mafia japonaise (comme la plupart des mafias), tant qu'on n'est pas en business avec eux, y'a pas franchement de problème. Ni plus ni moins qu'avec les politiciens et tous les dessous de l'économie mondiale apparente et apparemment légale et légitimée par les politiques.

     
  • At 12:12 AM, Anonymous Olivier said…

    Et bien raison de plus, il y a déjà bien assez de politiciens et compagnie.
    Je suis bien d'accord que bien des organisations, bien des personnes sont comme voir pires qu'eux mais quand même.

    Yakuza = mafia = organisation criminelle.

    C'est pas que je suis en guerre avec eux mais bon "yakuza" ca fait pas super sur le CV pour moi.
    C'est ce que je voulais dire.

     
  • At 12:31 PM, Anonymous Nicolas said…

    Les Yakusas, c est comme le sucre dans la cafe....Y en a partout mais on ne les voit jamais..

     
  • At 5:49 PM, Blogger Vincent said…

    Nicolas> Bien vu ta comparaison avec les Yakuzas et le sucre ^o^

    Naoko & Manu> Niveau hygiene, je pensais surtout a la chaine du froid par exemple pour les viandes.
    Les Matsuris ont souvent lieu l'ete avec des chaleurs atroces donc pas l'ideal pour garder la viande.
    J'en ai vu a Tokyo, franchement c'est plus que limite.
    Ceux de Kyushu sont peut etre mieux vous me direz.

     
  • At 10:19 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    la viande et le poisson ! vous voulez dire...
    ouais, enfin, tout cela part tellement vite que moi, je ne m'inquiète absolument pas de ça.
    Les yatai du Kyushu ne sont ni plus ni moins équipés que ceux de Tokyo... et en plus, l'été à Kyushu est encore plus étouffant de chaleur qu'à Tokyo. Mais franchement, aucun danger. Comparez avec les yatai d'autres pays d'Asie, où néanmoins l'on peut parfois très bien manger.

     
  • At 3:49 AM, Anonymous Jeff said…

    Je sais que le fugu est un poisson interdit au Japon mais toléré dans certaines villes et/ou restaurants (je ne m'y risquerai jamais à goutter ca d'ailleurs)

    Du coup une question bête me viens à l'esprit vue qu'apparement, les Japonnais adorent faire de l'interdit-toléré avec la nourriture:

    Est-ce qu'il est possible qu'il y ai des Yatai qui cuisine du fugu ?

     
  • At 8:24 AM, Blogger Vincent said…

    Pour le fugu, il me semble que c'est interdit et il me faut une license qui plus est.
    Les personnes qui tiennent les yatai sont loins d'etres des chefs professionnels pour cuisiner le fugu.
    Je dirais donc non et c'est preferable pour tout le monde je pense.

     
  • At 12:22 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    Que de frileux ou paranoïaques ! Après l'hygiène, le fugu ! Le fugu n'est pas interdit, il est soumis à une législation spéciale.
    Les restaurants de fugu ne présentent aucun danger : les chefs ont une licence officielle qui permet de le cuisiner. J'en ai mangé plusieurs fois. Les quelques rares accidents qui surviennent sont dûs à des gens qui ne respectent pas les règles.

     
  • At 12:34 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    Pour plus de précisions, ce qui est interdit (depuis peu), c'est le foie de fugu (dans lequel se trouve le poison), mais c'est là que dans certains restaurants spécialisés, notamment à Kyushu où l'on en mange beaucoup et surtout dans la ville de Oita, les chefs cuisiniers continuent parfois à le proposer aux amateurs puristes, car c'est la meilleure partie. Voilà ce qui est "toléré". Là encore, si l'on va dans un établissement spécialisé, aucun danger.

     
  • At 6:20 PM, Anonymous Laurent said…

    Apres avoir lu et relu tous ces commentos admirables (sans faute et ave l accent) je me suis rendu compte que personne ne parlait de l hygiene des Yakusas..quelqu n peut me renseigner ?

     
  • At 8:23 PM, Anonymous Naoko said…

    Le fugu n'est pas interdit ! Il faut une licence spéciale pour le cuisiner, c'est tout.

     
  • At 9:56 PM, Anonymous Anonyme said…

    On ne peu cuisiner (resto) le Fugu sans licence.

    N'est-ce pas la même chose que de dire que le Fugu est interdit sans licence?

     
  • At 11:13 PM, Anonymous Tsuki said…

    Ben je pense vraiment qu'il faut une license pour cuisiner le fugu mais je suis sûre et certaine que ce n'est pas interdit (enfin sans licence, si !)

    A Osaka (spécialement à Tennoji), il y a une ruelle où il n'y a que des restaurants de fugu d'ailleurs.

    Pas de soucis Jeff, j'ai déjà mangé du fugu 2 fois et je suis toujours vivante :) Cela dit, je ne trouve pas que c'est un poisson si spéciale et si bon que ça. Je trouve que ça ressemble limite à du colin en moins tendre ^^;;; *ne me sautez pas dessus si vous êtes fan de fugu... ce n'est que mon avis*

     
  • At 12:16 AM, Anonymous Manu Cipango said…

    Ah ! évidemment !dire que "le fugu est interdit sans licence " ou que "l'on ne peut pas le cuisiner sans licence", pour le coup, c'est la même chose. Mais auparavant, ce n'est pas ce que j'ai lu.

    Il était écrit texto : "le fugu est un poisson interdit au Japon mais toléré..." ... cela n'a rien à voir ! il faudrait, une fois de plus, faire attention à ce que l'on écrit ou alors s'exprimer sur le mode de l'hypothèse... sinon, on dit tout et n'importe quoi.

    Quant à "l'hygiène des yakusas", j'imagine que c'est une blague... je ne vois pas trop de quelle allusion il peut s'agir...

     
  • At 8:39 AM, Anonymous Jeff said…

    "Il était écrit texto : "le fugu est un poisson interdit au Japon mais toléré...""

    T'oublie bizarrement la suite: "dans certaines villes et/ou restaurants"
    Ce qui implique forcément une restriction donc..

    J'ai hommis de parler de la licence mais bon faut arrêter de stresser comme ca sur des détails hein ^^'

     
  • At 8:53 AM, Anonymous Jeff said…

    @Tsuki: et ben t'es courageuse j'aurais pas osé xD

    D'ailleurs après avoir lu à droite à gauche des avis sur ce fameux poisson tu n'es pas la seule à avoir cette impression sur le goût que ca a.

    Je testerai si j'en ai l'occasion et que je me sent l'âme d'un jaipôpeur.

     
  • At 12:19 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    J'avais bien lu toute la phrase, Jeff, ("interdit", "toléré") :
    "Je sais que le fugu est un poisson interdit au Japon mais toléré dans certaines villes et/ou restaurants"
    ce qui est faux, comme cela a été dit.
    Je ne stresse pas du tout, Jeff, c'est juste une question de clarté et de précision, sinon on ne comprend rien ou l'on dit et comprend tout et son contraire...
    "je ne m'y risquerai jamais à goûter ça" /
    "je testerai si j'en ai l'occasion"
    ?

    Quant au goût du fugu, c'est vrai que ça n'a pas un goût très prononcé (comme d'ailleurs pas mal de choses dans la cuisine japonaise)... en même temps, cela dépend aussi de la qualité du poisson et des parties que l'on mange. Pour avoir goûté une seule fois le foie, c'est délicieux !

     
  • At 1:05 PM, Anonymous Pat said…

    Le fugu n'est pas interdit ni toléré ! D'ailleurs, on en trouve sur certains marchés. Il faut une licence pour le cuisiner ! comme il faut une licence pour vendre de l'alcool.

     
  • At 9:18 PM, Blogger Jeff said…

    @Manu : oui c'est une question de clarté mais Vincent à clarifié l'affaire juste aprés ce que j'ai dis, alors en reparler en vaut il la peine?

    ""je ne m'y risquerai jamais à goûter ça" /
    "je testerai si j'en ai l'occasion"
    ?"

    J'ai le droit de changer d'avis après avoir eu celui de quelqu'un d'autre ou faut t'écrire un mail avant?

     
  • At 9:22 PM, Blogger Jeff said…

    Et puis "si je me sent l'âme d'un "j'ai pas peur"" ^^'

     
  • At 9:36 PM, Blogger Jeff said…

    Tiens je suis tombé sur ce site fort intéressant, l'article que je met en liens parle non seulement des Yatai mais aussi du fugu.
    http://clairejapon.canalblog.com/archives/2005/05/12/482249.html

    Bonne lecture :)

     
  • At 11:28 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    A Jeff,

    "@Manu : oui c'est une question de clarté mais Vincent à clarifié l'affaire juste aprés ce que j'ai dis, alors en reparler en vaut il la peine?"

    Comment se fait-il que tant de gens comprennent si différemment les mêmes choses écrites ?! Si je me suis permis d'y revenir, c'est justement parce que la réponse "juste après" comme vous dites de Vincent était loin d'être claire, puisqu'il disait que "le fugu est interdit" et qu'"il me faut une licence qui plus est", ce qui était loin d'être clair ! ou encore une fois, je ne sais plus lire ! Désolé d'avoir "insisté" si cela vous a importuné, mais ce qui se conçoit clairement doit pouvoir s'énoncer clairement.

     
  • At 11:34 PM, Anonymous Manu Cipango said…

    Quant à l'article de clairejapon mentionné par Jeff, il présente encore la même contre- vérité : "le fugu interdit au Japon", ce qui est faux.
    Ensuite, quant aux demoiselles qui seraient rares dans les yatai, autre contre-vérité... d'autant plus bizarre que sur les photos, je reconnais ma ville, Fukuoka, où les "demoiselles" précisément ne sont pas rares à aller manger dans les yatai.

     
  • At 11:42 PM, Anonymous Anonyme said…

    mais "cela vaut-il la peine d'en reparler" ?

     
  • At 8:29 AM, Blogger Vincent said…

    Manu "Monsieur-je-sais-tout", t'en as pas marre de repondre a tout le monde la ?
    Tes posts me fatiguent ?
    T'as pas un blog que je vienne y ecrire moi aussi ?

     
  • At 10:42 AM, Blogger Jeff said…

    @Manu:

    Comment ca il pas frais mon poisson ?? xD

    On avait quand même compris qu'il fallait une licence pour ce satané poisson...et c'est suffisant et le principal je pense...désolé mais pour moi (interdit ou pas) avec ca tout est dis.

    Savoir si il est interdit ou pas, je vais pas m'amuser à débattre la dessus tout le monde dit l'un ou l'autre, suffit de voir les blogs et autres sites web, mais entre nous, le sujet est tout sauf intéressant...

    On peu en bouffer au restaurant et pas du tout dans les Yatai, ca suffira pour moi :p

    Si on remettait plutôt le poisson à la flotte et qu'on passait à autre chose? :)

     
  • At 2:38 PM, Anonymous Laurent said…

    Eh! Manu Di Bango! Toi qui aime tant les choses parfaitemnt claires,pourrais tu nous expliquer-clairement donc-pourquoi tu es venu "foutre le bordel" sur l excellent site de Vincent.Tout le monde se barre du site degoute par tes posts en forme de paves qui n interesse personne.Tu es un pollueur de blog!Avant ton arrivee,c etait convivial et bien sympa..Mais maintenant !!
    Il y a aussi une autre possiblite, tu prends tes petites affaires et ton ballon et tu vas jouer dehors.
    Je pense avoir ete clair...

     
  • At 3:03 PM, Anonymous Anonyme said…

    A Jeff, si le sujet est tout sauf intéressant, pourquoi t'en as parlé ?

     
  • At 3:15 PM, Anonymous MC said…

    A JEFF,

    "mais entre nous, le sujet est tout sauf intéressant..."

    C'est vous qui lancez le sujet, et au final, voilà votre conclusion !?!
    Dans le genre COUP DE PIED DE L'ANE, on ne fait pas mieux !

     
  • At 6:09 PM, Blogger Vincent said…

    Bon messieurs, arretons ces discussions sans fin s'il vous plait.
    A partir de maintenant, je vais trier donc il n'y aura plus ce genre de problemes.

     
  • At 6:13 PM, Anonymous Naoko said…

    Jeff, je comprends que vous soyez agacé par "l'insistance" de certains et apparemment de Manu... mais c'est vous qui avez lancé le sujet du fugu et vous nous dites maintenant que "le sujet est tout sauf intéressant..." Je suis un peu étonnée !
    Sans importance toutefois. Mais ce n'est pas parce qu'on lit ceci ou cela à droite et à gauche, que "tout le monde dit l'un ou l'autre", qu'il faut le prendre pour argent comptant. Le fugu n'a jamais été interdit au Japon, le fait est, c'est tout. Et si vous venez un jour au Japon et que votre portefeuille vous le permet ou que vous êtes invité, vous pourrez le constater...
    Au plaisir

     
  • At 7:04 PM, Blogger Jeff said…

    Ma question était si on en mangeait dans les yatai...point barre -_-

     
  • At 7:26 PM, Anonymous Bebert said…

    Je voudrais juste ajouter pour la défense de jeff (si Vincent le permet)

    Que Jeff à juste demandé si on en mange dans les Yatai (Surtout qu'il à bien dit que c'était "une question bête")
    C'est pas lui qui à fait une fixation ou lancer le débat pour savoir si effectivement fugu est interdit.

    Pourquoi n'aurait-il pas le droit de dire qu'il n'est pas intéressant de le savoir?

    Comme il l'a dit "faut arrêter de stresser comme ca sur des détails hein" et je suis bien d'accord.

     
  • At 12:44 AM, Blogger Jeff said…

    @Naoko:
    Non, je me suis mal m'exprimé, c'est le sujet "Fugu interdit ou pas" qui ne m'intéresse pas...et ne conteste aucunement les avis de tous sur la question au passage.
    Si ce n'est que moi j'ai dis que le fait qu'il soit "sous licence"/"sous restriction" me va parfaitement.

    Pour le reste je m'en moque juste.

    J'ai eu la réponse à ma question de départ sur les Yatai et ca me suffit.

    Dois-je m'excuser d'avoir affirmer en réponse à ce que m'a dit manu ce que beaucoup de sources sur le net disent pour avoir la paix? (tout ca sans trop savoir le débat que ca allait créer)

    Je me répète, mais, si on se serrait tous la mimine et qu'on passait à autre chose? :)

    .oO(pfiouu!!)

     
  • At 6:57 AM, Blogger Lilidoll said…

    Bonjour Vincent !
    Je viens de découvrir ce blog au hasard de mes recherches internet (en réalité je dois dessiner un uniforme japonais, car je suis dessinatrice, et je suis tombée sur votre blog ^^, quel bonheur de lire ces articles ! Vous nous faites découvrir cette ville avec beaucoup de sérieux... et d'humour !
    Merci, je reviendrai souvent vous lire, car les blogs parlant du Japon et de ses villes avec autant d'intêret sont rares je trouve.
    Merci aussi pour les photos !

     
  • At 9:01 AM, Blogger Vincent said…

    Lilidoll, bienvenu a toi et content que le blog te plaise. ^_^v
    Concernant les uniformes, j'en avais parle par ici :
    http://vincent-japon.blogspot.com/2006/12/luniforme-au-japon.html

     
  • At 5:41 PM, Anonymous KEvinou said…

    S'il est un truc que j'apprécie sur ce blog c'est bien les articles gastronomiques. Tu (Vincent) en parles si bien, et c'est un peu devenu (pour moi) la spécialité de ce blog. Et puis... la bouffe, le manger, miam-miam, il n'y a rien de meilleurs !

    KEvinou.

     
  • At 12:49 PM, Anonymous Keita said…

    Bien sûr les yatai, a première vue, ont l'air mal-propre. Mais une fois installer on s'hy habitue vite, car l'ambiance est chaleureuse.

     

Enregistrer un commentaire

<< Home