Le journal de Vincent

Le Japon comme vous ne l'avez jamais vu auparavant

18.6.07

Attention vélos !


J'en remets une couche concernant les vélos au Japon.
Comme je le disais, on dénombre certainement plus de vélos que de voitures au Japon.

Les personnes qui se font voler leur vélo vont rarement jusqu'a la fourrière, ils préfèrent en acheter un autre.
Que voulez vous, on a enfreint la loi, on se sent coupable, on a honte alors on préfère laisser tomber et acheter un nouveau vélo.
Se déplacer jusqu'a la fourrière et dépenser 3000 yens est une dure épreuve.
Ce n'est donc pas surprenant de voir les fourrières remplies de vélos qui ne bougent pas et qui moisissent.

Les vélos les plus utilisés au Japon ne sont pas des VTTs mais des vélos de ville, appelés plus communément "ママチャリ mama chali (vélo pour maman).
Ces vélos sont facilement reconnaissables d'une part par leur gabarit, leur panier toujours sur le volant et d'autre part par leur guidon bien large et bien arrondi.

Le problème quand on a ce genre de vélos et qu'on le pose près de la gare, c'est de pouvoir le retrouver par la suite.



Et oui ! Pas simple, surtout quand il y a des agents qui sont là pour ranger, vous n'êtes pas sûr de retrouver votre vélo à l'endroit laissé.

Le gros problème à Tokyo et surement dans toutes les autres villes aussi, c'est la circulation.
Vu le nombre de vélos qui circulent, c'est une vraie jungle.
J'entends par-là que dès que l'on monte sur son vélo alors on devient le "maitre de la route" et tout ce qui nous entoure n'existe plus.
Le code de route, les feux, les priorités, les stops, on roule à gauche comme à droite, dans tous les sens, bref, c'est un vrai bazar !
Je n'ai jamais vu ça depuis que je vis au Japon.

Lorsqu'il pleut, là aussi, c'est assez folklorique.
A savoir que dès qu'une goutte tombe, tout le monde sort son parapluie, c'est hallucinant !
Les japonais seraient ils en sucre ? je me le demande souvent.
En vélo, on y échappe donc pas, les gens conduisent avec le parapluie à la main.


J'ai déjà essayé, rien de bien compliqué mais on perd tout de même le contrôle total et cela peut s'avérer dangereux lorsqu'il y a beaucoup de vent ou encore lorsque celui qu'on croise à aussi un parapluie.
Pour ceux qui ont des difficultés, on peut même fixer son parapluie au volant via un accessoire.


On voit beaucoup de parapluies transparents, ils servent à voir a travers lorsque l'on est en vélo.
Mais ce qui est intéressant ici c'est que conduire en vélo avec un parapluie est interdit par le code de la route mais je n'ai jamais vu personne se fait arrêter pour ça.

Bien entendu les accidents sont fréquents vous pensez bien.
Ce sont sur les trottoirs qu'il y a le plus d'accidents tout simplement parce que tout le monde circule sur le trottoir.
Là encore un des plus grands mystères japonais, le fait que la circulation soit autorisée sur les trottoirs.
En fait, elle n'est pas autorisée mais plutôt tolérée pour être exact.
Les routes etant étroites et les automobilistes assez dangereux, on préfère rouler sur le trottoir pour plus de securité.
C'est bien beau tout ça mais le trottoir devient finalement plus dangereux que la route.
Et le soir, très peu sont ceux qui utilisent une lampe, vaut mieux ne pas être piéton.

Lorsque je prends mon vélo pour aller travailler, je me demande toujours si je ne vais pas encore une fois de plus éviter l'accident.
On pile comme un fou car le type a grillé le feu, un stop ou encore il ne vous a tout simplement pas vu.
C'est assez fréquent finalement, il faut toujours être constamment sur ses gardes.
Et le pire dans tout ça, c'est que vous n'aurez jamais d'excuses de la part du fautif, un petit "sumimasen" (pardonnez-moi) les yeux baissés et basta.
Le fameux respect japonais passe à la trappe en une fraction de seconde.
Après qu'on aille pas dire que les francais ne s'excusent jamais (je dis ça car on me le dit souvent).
M'enfin, concernant le respect, y aurait beaucoup de choses à dire là aussi.

Regardez cette photo, au loin, on peut voir le panneau "interdiction de stationner" mais on dirait que tout le monde s'en moque royalement.


C'est le système du "tu fais alors moi aussi je fais".
On garde ainsi la conscience tranquille sans se remettre en question.
C'est très japonais ça.

Autre chose qui me surprend toujours autant, c'est de voir les mamans installer leurs bébés sur leur vélo.
Tout ça se fait un peu partout dans le monde bien entendu mais là ce n'est pas 1 siège mais 2 voir 3 que l'on installe.


Je n'ai rien contre cette pratique mais vu les fous furieux qui circulent en vélo, je suis surpris de voir tant de mères qui roulent avec leurs enfants, qui plus est à une vitesse de fou.
Pareil, elles se croient toutes permis et ne font jamais attention à leur entourage.
Plus d'une fois j'ai failli me faire percuter par ces "vélos d'assaut".
C'est sûrement ce qui m'énerve le plus lorsque je circule.

Sur la photo ci-dessus, on peut voir que les enfants ont des casques mais ce n'est pas toujours le cas. Quelle inconscience !
Ce ne sont pas des accidents de poussette que l'on a ici mais plutot de vélos comme on pourrait dire.

Circuler en vélo n'est pas signe de sécurité finalement, encore moins sur le trottoir comme on peut le penser.

17 Comments:

  • At 1:49 PM, Anonymous olaf said…

    Bonjour. Le fameux respect japonais des autres et des règles serait-il en fait un leurre ? Pourquoi les autorités ne font pas respecter l'interdiction de rouler sur les trottoirs ? Y a t il d'autres exemples du non respect de certaines règles ? Merci et bonne journée.

     
  • At 2:18 PM, Anonymous Maxvador #Lecteur Hebdo# said…

    Alors la chapeau !

    Je pensais pas que ca serait un pareil parcours du combattant que de se déplacer dans une ville comme Toyko !

    Sinon quand tu dis les accidents, ils sont pas forcément grave non ?
    Genre quelques bleus et quelques bosses ? (Les accidents mortels de vélos doivent etre rare quand même :s )

     
  • At 2:28 PM, Anonymous amour said…

    "velos d'assaut" le terme me plie en quatre:d

     
  • At 4:07 PM, Anonymous Anonyme said…

    J'ai l'impression que le vélo est un des domaines particuliers où les Japonais ne respectent pas vraiment les règles: on les gare comme on veut, on ne fait pas attention, on utilise un parpaluie (ou un téléphone, ou une cigarette) en roulant, et même: on les vole (comme les parapluies, d'ailleurs.)En même temps, je n'ai pas souvenir d'un grand nombre d'antivols utilisés (inimaginable en France).

    Pour les accidents de trottoir, de jour ou de nuit, je crois que c'est un coup à prendre. En étant toujours sur mes gardes je n'ai pas eu un seul accident en un an (j'ai peut être eu de la chance, et puis je n'étais pas à Tokyo).

    Ca peut paraitre bizarre mais je préfère cette idée que les vélos roulent qur le trottoir. Il faudraient juste qu'ils fassent plus attention.

     
  • At 9:35 PM, Anonymous Anonyme said…

    La circulation des voitures est autrement plus dangereuse... (les feux grillés sont innombrables, notamment par les taxis, que ce soit à Tokyo, Osaka ou Fukuoka) et dans ce cas-là,les accidents plus graves qu'à vélo...

     
  • At 10:42 PM, Anonymous Tsuki said…

    Gnerf XD Ca me rappelle un article que j'avais écrit au début de l'année sur mon blog concernant les vélos !! Raah, je m'étais énervée contre les Japonais XD

    Lorsque j'ai chevauché mon destrier en métal pour la première fois, je me suis dit : "Je DETESTE pédaler au Japon !!! è__é" Et c'est toujours le cas. Les gens sont dangereux, ils vous foncent dessus sans crier gare et comme tu dis, ils ne s'excusent pas. J'ai aussi été très surprise qu'il n'y ait pas de pistes cyclables (ou très peu) alors que les gens circulent tant à vélos...

    Se déplacer jusqu'a la fourrière et dépenser 3000 yens est une dure épreuve.

    Et bien, c'est ce que j'ai fait en tant que bon gaijin T__T D'ailleurs, les personnes de la fourrière étaient extrêmement gentils avec moi et c'est aussi là que j'ai vu un nombre incalculable de vélos. Je ne savais donc pas que les Japonais préféraient en acheter un neuf :o

    Pour les vélos, j'ai jamais vu de vélo avec des vitesses au fait :D Par contre, ils sont tous vieux et ils grincent horriblement... J'aurai une anecdote à raconter sur un gars qui freinait comme un malade derrière moi mais ce serait trop long ^^;; En tout cas, j'ai eu la peur de ma vie.

    Bien entendu les accidents sont fréquents vous pensez bien.

    Oui, ben quand y en a un qui tombe, personne ne l'aide ! C'est effarant ! Une fois, un gars devant moi est tombé, il avait le doigt en sang et personne ne l'a aidé. Je suis descendue de mon vélo pour lui tendre un mouchoir et pour lui demander s'il allait bien mais j'ai remarqué qu'il était très embarassé et il n'a pas arrêté de s'excuser. Les gens passent comme ça, genre "ha t'es tombé !!! Tu dois avoir honte maintenant !!!" Enfin, c'est ce que j'ai pensé.

    Le fameux respect japonais passe à la trappe en une fraction de seconde.

    Et bien en vivant un an ici, je me suis dit que finalement, les Japonais n'étaient pas si polis que ça. Toutes les phrases de politesse qu'il sortent sont pour moi très mécanique et ça n'a plus aucun sens tellement ça devient robotique. Je crois qu'il y a une expression pour appeler ses phrases toutes faites mais j'ai oublié. Et j'ai aussi remarqué que les femmes passaient leur temps à faire la courbette et à s'excuser. Contrairement à cela, les hommes, NOOON, jamais d'excuses voyons ! Récemment, je me suis fait violemment percuter par un monsieur (euh... pas à vélo) qui a juste fait "HA !" et pis, il est parti...

    Quant aux mamans avec leur vélo, j'ai très peur quand j'en vois. Je m'imagine toujours la faire tomber à vélo avec ses enfants. Ca m'effraie mais je les trouve folle de mettre pleins d'enfants sur un seul vélo !! Ca pèse trop lourd après pour pédaler et c'est pas l'idéal pour l'équilibre O__O

    Je m'arrête là pour ne pas être trop longue mais il y a tellement à dire sur les vélos !! (faut tellement râler surtout ^^)

     
  • At 10:50 PM, Anonymous Marc said…

    Je crois aussi que les voitures sont autrement plus dangereuses que les vélos et depuis 5 ans que je circule tous les jours à vélo à Osaka, je n'ai jamais eu un seul accident, pourtant je roule moi aussi avec mon parapluie quand il pleut, en redoublant de prudence évidemment...
    Récemment, les autorités ont surtout pointé du doigt l'alcool au volant et dans certaines villes du Japon lancé des campagnes pour sensibiliser les gens à vélo pour qu'ils fassent davantage attention aux piétons; mais une fois encore, on ne voit que l'arbre qui cache la forêt : l'essentiel des accidents, surtout mortels, est provoqué par des chauffards (en voiture bien sûr) et des incivilités, non respect des règles élémentaires de conduite flagrantes : à Osaka, comme à Fukuoka, où j'avais habité en arrivant au Japon, les grillages de feux rouges et de stops, surtout par les taxis, mais pas seulement, j'en vois tous les jours... et jamais un seul flic pour surveiller la circulation ! Je ne suis pas forcément pour une présence policière "sarkozienne", mais vu le nombre d'accidents mortels ou non que j'ai pu voir ou dont j'ai entendu parler, je ne comprends pas les pouvoirs publics ! Alors, bien sûr, les gens continuent "en toute impunité" ou presque...
    Par contre, les antivols pour les vélos sont plutôt de rigueur... car les vols fréquents, un peu partout dans le Japon, surtout plus on va vers le sud, vers Kyushu.

     
  • At 8:30 AM, Blogger Maëva said…

    Tu résumes très très bien la réalité avec tes 2 derniers post sur le vélo !
    J'adore vivre au Japon pour ce coté pratique du velo, si commun, on peut se garer partout, faire ses courses facilement...Mais effectivement c'est sacrement dangereux des fois! Les jours de pluies me font toujours halluciner perso : un imprevu et je sais pas comment ils font pour tourner leur guidon ou freiner avec leur parapluie a la main ! Quand c'est pas le tel portable ou les 2 en meme temps! Vu une fois en plein Shibuya j'en revenais pas : le parapluie d'un coté, le telephone de l'autre...le tout sur un velo !)
    Vive la securité oui !

    Quand au controle d'identité c'est drole mon copain s'est fait controler il ya qlq mois car il avait pas sa lumiere...Comme il circulait avec mon velo, ils ont voulu le fouiller ! Et là le scenario improbable : il revenait d'un hanami et avait donc dans son sac a dos un couteau de cuisine pour couper le gateau qu'il avait fait ! Va leur faire comprendre que t'es pas un meurtier sous pretexte que t'as un couteau pour couper un gateau ! Ils ont quand meme été jusqu'à sentir le couteau pour verifier qu'il sentait bien la banane (ben oui c'etait un gateau a la banane :) !!!! non mais jvous jure des fois ils sont vraiment incoherent et fous les japonais !

    Enfin...faut toujours rester vigilant en velo : j'ai 1 de mes amis qui s'est fait renverser un fois par une voiture alors qu'il etait en velo. Evidement le mec s'est pas arreté ! Belle mentalité !

    M'enfin...je suis quand meme contente de rentrer à Tokyo en juillet apres 6 mois d'absence ! 6 mois sans sushi, sans yoshinoya, sans tous ces japonais qui font des boulots inutiles dans les rues (ah les ptits jedi ca manque !), 6 mois sans les courbettes dans les magasins, sans mes quartiers favoris...Ahhh que ca va etre bon de rentrer :D

     
  • At 11:18 AM, Anonymous Armelle said…

    Salut Vincent, sujet interressant les velos au Japon.

    Par contre, ma famille d'acceuil m'avait explique qu'il etait formellement interdit par la loi japonaise de rouler sur les routes. (d'ailleurs, les keisatsukan(policiers)aussi roulent sur les trottoirs)...et oui, ici c'est l'inverse de la France...d'ailleurs, si tu regardes bien , seuls les courtiers super rapides et les Gaijins roulent sur la route...

    Autrement, pour ce qui est de la politesse "legendaire" des japonais, elle est effectivement legendaire (dans le sens "comptes et legendes", ca n'a jamais existe en fait... lol) et formatee a coup de phrases toutes faites! Tsuki, si tu retrouve le nom des phrases toutes faites, ca m'interresse! ;-)

     
  • At 6:29 PM, Anonymous Marc said…

    Je ne pense pas qu'il faille généraliser à l'impolitesse des Japonais ou à leur "politesse légendaire" à partir de leur comportement à vélo. Ce qui est impoli en France, ici ou ailleurs peut apparaître tout à fait normal ailleurs. Vous savez très bien (Vincent en parlera peut-être un jour...) que la politesse au Japon est fonction de tout un tas d'usages et de relations très précis, qui passent par une grille (les rapports "honne"-"tatemae", "giri", etc.) extrêmement complexe que l'on ne peut pas non plus généraliser et appliquer telle quelle, mais qui gouverne quand même en partie les relations sociales. Ainsi, sans entrer dans les détails (ce serait trop long et déborderait le sujet de l'article de Vincent), à plein de points de vue, les Japonais paraîtront rudes aux yeux des Français et vice versa... La politesse s'applique surtout dans la sphère des relations des gens que l'on connaît : formalisme.
    Pour certaines choses, les Japonais feront preuve d'une plus grande attention à l'autre, et pour d'autres c'est tout l'inverse.
    Mais globalement, je trouve que la politesse au Japon est trop souvent formelle et conventionnelle, et beaucoup moins "spontanée" qu'en France... Mais tout dépend de quoi l'on parle...
    Cependant, si l'on compare avec certains voisins du Japon, les Chinois par exemple, ils apparaîtront mille fois plus impolis ou rudes aux yeux des Français... mais là encore, au niveau des relations sociales, l'attention à l'autre s'exprime autrement...

     
  • At 5:21 PM, Anonymous Tsuki said…

    Je suis d'accord avec toi Marc, mais il n'empêche que je trouve la politesse japonaise trop robotisée, mécanique, donc non naturelle.

    @ Armelle > Voilà j'ai retrouvé la petite expression :) Pour dire "phrases toute faites", c'est 決まり文句 (Kimarimonku).

     
  • At 6:18 PM, Blogger Vincent said…

    olaf> je pense que les policiers comprennent le fait que le route soit dangereuse donc ils tolerent, tout simplement.
    Je parlais des yatai il y a quelques semaines, un autre exemple de chose interdite toleree.

    Maxvador> quand je parle d'accidents, bien entendu, ce sont des bleus ou encore des roues voilees, rien de bien mechant.
    Mais je ne te conseille pas de te prendre un velo de mamam de plein fouet.

    Amour> Oui, je les appelle comme ca, faut dire qu'avec le poid et la vitesse, y a de quoi avoir peur.

    Tsuki> Vu que la plupart des velos trainent dehors, certains roulent avec des chaines rouillees d'ou des grincements tres desagreables oui.
    Je ne supporte pas non plus.
    Tu verras que certains velos ont une sorte de dynamo au niveau du pedalier pour eviter justement de trop pedaler.
    Ideal pour les papys et mamys.

    Maeva> Merci pour ton anecdote, je comprends parfaitement.
    Un de mes amis s'est fait rentre par un taxi lui, le velo est mort, lui n'a rien mais il n'a jamais ete dedommage de quoique soit >_<
    Excellent le coup du couteau a la banane !
    MacGyver ne pourrait pas vivre au Japon ^O^

    Armelle> Le code de la route n'interdit pas de rouler sur la route, non.
    Les policiers roulent sur le trottoir car eux aussi ils ont les boules de se faire ecraser.

    Marc> Bien vu pour la generalite sur la politesse en effet.
    Comme tu le dis, la culture est tellement differente que nous n'attendons pas la meme chose.

     
  • At 10:24 AM, Blogger kylee said…

    Bonjour,
    Il paraît que les japonais ne sont pas en sucre, mais la pluie étant un peu acide, les gens aiment bien protéger leur peau et les cheveux.
    Concernant la photo de la mère avec les enfants en vélo, j'en ai déjà vu une à l'école maternelle avec un bébé de plus qu'elle portait dans un porte-bébé kangourou. Je pense qu'au Japon on apprend à faire de l'équilibrisme dès petit âge!!!
    Bonne journéé

     
  • At 1:14 PM, Anonymous Marc said…

    C'est vrai que ce sens de l'équilibre (à vélo), cette agilité, sans caricaturer (!), sont assez remarquables au Japon - comme d'ailleurs en Chine...

     
  • At 8:37 PM, Anonymous Anonyme said…

    bonjour.

    J'habite à Metz, et depuis 2 ans je crois la circulation en centre ville (voie piétonne) est strictement interdite.
    L'autre jour j'ai meme vu 2 agents de la police municipale verbaliser une maman, dont le petit garcon de 3 ou 4 ans "circulait" sur son petit velo à roulettes...hallucinant!!!
    Qui à dit qu'en france on etait irrespectueux?

    Pour l'anecdote, la ville de metz a mis en place un service de location de velo...

     
  • At 10:18 PM, Anonymous Marion said…

    Moi, j'habite à Toulouse, et tous ceux qui ne sont pas originaires du coin vous diront que en vélo ou en voiture, les toulousains sont un peu fous au volant.

    Par contre, il doit y avoir beaucoup moins de vélos en circulation qu'à Tokyo et il y a pas mal de pistes cyclables, donc ça limite les risques mais le toulousain, quand il le peut, ignore lui aussi les fodamentaux du code de la route.

     
  • At 5:37 AM, Anonymous stephanie said…

    ah !! c'est effrayant ce que tu nous raconte !!! enfin à Paris aussi ils mettent en place un systeme de velo qu'on va pouvoir emprunté avec un abonnement je crois... enfin je sens que sa va etre carrement le bazar !! XD

     

Enregistrer un commentaire

<< Home