Le journal de Vincent

Le Japon comme vous ne l'avez jamais vu auparavant

8.6.08

Morts à Akihabara


Aujourd'hui, dans le quartier d'Akihabara, s'est produit quelque chose d'assez rare et surprenant.

Un jeune homme de 25 ans, au volant d'un camion de 2 tonnes a foncé sur plusieurs personnes, s'est arrêté, est sorti et les a poignardés.
Il a continué en blessant plus une douzaine de personnes.
Bilan final : 7 morts.
Le type a été arrêté et dit a la police qu'il était venu à Akihabara pour tuer et que n'importe qui ferait l'affaire.
Marre de la vie, marre de tout, il fallait qu'il fasse quelque chose.




Ce fait divers m'intéresse plus particulièrement parce que je vais à Akihabara toutes les semaines et j'aurais très bien y être à ce moment là.
J'y suis allé vendredi et je suis passé là où la scène a eu lieu.

Tomohiro Kato, simple employé de 25 ans, a de grandes chances d'être pendu dans les prochains mois.

Les japonais ne voient ici qu'un simple "débile" une fois de plus, mais en tant qu'étranger on peut voir ça autrement et comprendre facilement de quoi il en retourne.


La société japonaise étant une société élitiste, des hommes comme ça, il y en a des tonnes, ceux qui passent à l'acte sont moindres et c'est tant mieux mais le vrai problème est à mon avis un problème de société plus qu'un problème personnel.
Suffit de voir le nombre de suicides qui ont lieu chaque année en Avril, lors de la rentrée.
Les étudiants qui se voient refuser leur entrée à l'université ou encore les jeunes employés qui ne trouvent pas d'emploi.
Trop de pression autour d'eux, ils ne peuvent l'affronter et préfèrent donner fin à leurs jours.
Lorsque j'entends certaines personnes de mon entourage (qui sont employés de bureau) qui bossent comme des fous, qui ne voient ni leur femme ni leurs enfants, je leur dis "Mais prenez des vacances, profitez de votre vie !" et me repondent "Ah, si seulement ça pouvait être aussi simple que ça..."
Les japonais sont victimes de leur propre société "modèle", mais le problème c'est qu'ils n'en sont pas conscients.

35 Comments:

  • At 10:23 PM, Blogger MyOther said…

    La question que je me pose c'est "Ont-ils réellement la possibilité de prendre des vacances et de profiter de la vie ?". Et toi,comment tu gères le stress sur place ?

     
  • At 2:17 AM, Anonymous Maïa said…

    Ca fait froid dans le dos :s

     
  • At 2:38 AM, Anonymous Maxvador said…

    C'est bien triste cette histoire.
    Mettre fin a ses jours ok mais de la a tuer n'importe qui dans la rue...

    PS : comment va ta fille ?

    Cordialement.

     
  • At 4:37 AM, Anonymous Anonyme said…

    32000 suicidés par an en moyenne au Japon sans compter ceux qui meurent de karoshi.
    Ce fait divers montre bien le malaise de la société japonaise, il faut rentrer dans le moule sous peine d'exclusion.

    Moi aussi, je ne comprends pas pourquoi ils ne prennent pas plus de vacances, ils vivent pour travailler comme des forçats, pas étonnant qu'un jour ou l'autre, à force de tirer sur la corde, elle se casse.
    Seulement ils n'ont pas le choix par peur du "qu'en dira t-on".

     
  • At 5:37 PM, Anonymous Tsuki said…

    J'avais lu ça dans Lemonde hier :(
    C'est quand même malheureux tout ça et il est vrai qu'il faut voir ça plus que comme un simple coup de folie :( (cf. titre du monde : "Tokyo : coup de folie meurtrière à Akihabara").

     
  • At 8:20 PM, Anonymous Anonyme said…

    Pourquoi ne prennent-ils pas plus de vacances???
    Simplement car ils ne peuvent pas. Ma copine a 16 jours de conges payes par an et si elle prend plus, elle n'est pas paye et si elle en abuse, on peut tres bien la mettre a la porte. Voila pourquoi ils ne prennent pas plus de vacances.
    La vie au Japon, surtout dans les grandes villes est chere et on ne peut pas se permettre de partir sans etre paye.
    Je precise que je n'approuve pas ce systeme, bien sur, mais les moyens pour le changer sont inexistant.
    Il y aura encore beaucoup d'incidents comme celui-la avant qu'on ne travaille que 35 heures au Japon.

     
  • At 9:46 PM, Blogger Vincent said…

    myother> ce n'est pas le travail qui me stresse mais plutot ce qui l'entoure : des gens mous, qui ne pensent qu'a faire des politesses au lieu d'etre productif, cette reactivite "zero" qui fait ce qui rend le Japon unique.
    Au bout de 5 ans, y a pas a dire, je crois que je ne m'y ferais jamais.

    maxvador> ma fille va bien, deja 1 an et demi, je mettrai quelques photos la prochaine fois.

    anonyme> tu sais le "ils ne peuvent pas" est relatif et me fait toujours sourire.
    Ils ont des jours de vacances mais n'osent les prendre de peur de se faire virer ou retrograder.
    Certes, mais un japonais ne prendra pas 3 semaines de vacances non plus, prendre 5 ou 6 jours n'a jamais reellement pose de problemes.
    Mais comme personne ne les prend, alors on ne les prend pas, c'est un cercle vicieux.
    C'est comme les feux ! Personne ne traverse au rouge mais des qu'une personne le fait, tous les autres le font.

     
  • At 12:23 AM, Anonymous Shinta said…

    "Le Japon comme vous ne l'avez jamais vu auparavant"

    En effet, mais ca donne pas envie :/

     
  • At 1:44 AM, Anonymous Lanfeust said…

    Ce genre de fait divers, assez rarissime, peut évidemment faire les choux gras de la presse...le truc, c'est que comme ça a été dit, personne ou presque ne s'interroge sur le cheminement qui mène à ce genre de folie: l'aigreur, l'isolement social masqué par l'omniprésence autour de soi, les politesses lourdingues, et j'en passe.

    Oui, y'a encore du chemin avant que les japonais se décoincent...

    Sinon, ce mec sera pendu dans les prochains mois? C'est parait-il le jugement souvent rendu pour ce type de crime...

    Quant au fait d'avoir le courage de prendre des congés: faut bien se lancer, sinon on passe son temps à attendre...comme le dit Vincent, les japonais sont apparemment mous du genou pour oser.

     
  • At 11:00 AM, Blogger Pyunyu said…

    Pas si rarissime que ça, c'est la 3ème fois cette année qu'un mec prend un couteau et coupe des gens au hasard.
    Je suis tout à fait d'accord avec Vincent, c'est malheureusement une grande preuve du malsaise qu'il y a dans la société japonaise. C'est inconcevable de sortir du moule qui leur est imposé, ou alors tu finis SDF ou en taule.
    Je vis au Japon depuis 2/3 ans, marié à un japonais et avec un bébé de 2 mois, et akihabara, j'y étais juste à l'endroit ou ça s'est produit 15mn avant que ça se produise.
    Mais comme Vincent le dit, les japonais ne voit qu'un fou. Je vois un gars qui n'a pas voulu rentrer dans le moule et que la société a écrasé. Le "je suis fatigué de la vie" en est bien la preuve.

     
  • At 1:03 PM, Anonymous Anonyme said…

    vincent >>

    Oui je suis tout à fait d'acord. Particulièrement du phénomène mouton : le Japonais qui suit. J'ai d'ailleurs peur que ce drame risque de faire réagir les Japonais dans la même situation que le meurtrier et ainsi commettre le même acte ...

     
  • At 10:24 PM, Blogger Vincent said…

    lanfeust> D'apres moi, il sera pendu ou electrifie, c'est ce que l'on reserve systematiquement au Japon pour ce genre de crime.

    pyunyu> peux etre connais tu Sebastien Jarry, assez connu dans le monde du manga/anime au Japon, et bien il bosse au Sofmap, si ca se trouve il a vu la scene.
    En tout cas la prochaine fois que je passerai la, je vais repenser a tout ca sans aucun doute.

    anonyme> il y a 7 ans, un type avait fait plus ou moins la meme chose dans une ecole a Osaka, par la suite, beaucoup l'avait pris comme exemple donc oui, cela ne va pas aider.

     
  • At 1:16 AM, Anonymous Anonyme said…

    Fait divers en effet tragique, mais presque banal, même si cette fois-ci le nombre de victimes est exceptionnel et heureusement rare dans ce sens-là.
    Mais, comme vous l'avez dit, au lieu de montrer sans cesse la gueule du tueur et ses mails passés, les médias et les politiques feraient mieux de s'interroger sur les motifs profonds qui gangrènent cette société et peuvent parfois aboutir à de tels délires, qui sont des explosions pulsionnelles extrêmes mais révélatrices d'un malaise profond.
    Le fait n'est pas si rare que ça... il y a environ 3 semaines, un jeune homme a poignardé plusieurs personnes en pleine rue à Fukuoka... et ce genre de déchaînements soudains est récurrent...
    Les médias étrangers en font une exception, parce que la sécurité est globalement infiniment plus grande au Japon qu'en Occident, ce qui est vrai, mais les malaises de la société y sont tout aussi préoccupants, voire plus, mais en tout cas, ils sont bien enterrés...

     
  • At 1:21 AM, Anonymous Anonyme said…

    et pendant ce temps, les politiques font tout et n'importe quoi, ou presque, font passer quasiment toutes les lois qu'ils veulent, dans une indifférence assez répandue de l'opinion publique, amorphe, parfois même totalement inconsciente de certaines réalités très inquiétantes ou injustes...
    Alors, quand une loi discriminatoire obligeant tous les étrangers, même résidents depuis 30 ans, entrant ou rentrant au Japon à donner leurs empreintes digitales, cela se fait dans l'indifférence générale, les médias en parlant à peine (ce qui aurait, à coup sûr, causé d'incessants et tumultueux débats en France !), une grande partie des Japonais l'ignorant même...

     
  • At 4:48 PM, Anonymous Anonyme said…

    Olala ça craint ! sept victimes c'est ce qu'un serial killer fait en plusieurs mois ! Et donc ce gars va être pendu c'est ça... En gros pour la société japonaise cet homme est un "déchet" qui n'arrive pas à suivre le rythme de l'élitisme et qui de ce fait est boulversé et commet des actes impardonnable sous la pression insoutenable, alors il faut l'éradiquer de la carte car il est devenu inutile et dangeureux pour la société ! C'est comme ça que la situation se décrit le mieux pour moi !
    La grande et prodigieuse société japonaise même si elle ne s'en rend pas compte ne sème que ce qu'elle récolte ! :(

    ps : une pensée pour ces familles innocentes qui sont touchées par ces audieux crimes et pour les morts qui pour certains d'entre eux n'étaient qu'à l'aube de leur vie... :{

    ps 2 : Ce drame me fait penser à quelquechose...Ah oui, l'auteur du manga GTO qui critique systématiquement la société japonaise a fait un cas de figure semblable à celui qui s'est réellement passé dans un des ses volumes ! Le personnage traumatisé de n'avoir atteint l'élite (que son père attendait) est devenu dingue et a fait à peu près la même chose en blessant, kidnappant des gens... Le stress lui venait et de la pression de son père (qui n'était pas content lorsque le jeune homme étant enfant avait que des 18/20 au lieu d'avoir 20/20^^) et de la société dont il se sentait exclu (au travail il était tout à fait normal voir plus intelligent que tout le monde, mais cela cachait en fait la vraie face du personnage qui était un otaku, une personne qui traque une femme avec en la prennant en photo dans son quotidient [je ne me souviens plus comment on appel ce genre de comportement...^^]...).
    Principalement ces personnes au Japon sont celles qui enfant ne "profitent pas de la vie" en ayant des amis, en s'ouvrant au monde qui les entoure, celles qui se renferment sur eux-même et leurs études (à cause des parents ?)...

     
  • At 12:19 AM, Anonymous Anonyme said…

    Les japonais n'apprennent pas à penser par eux-mêmes ils doivent penser comme le groupe, faire comme le groupe et vivre en groupe, bref faire qu'un avec le groupe sinon c'est l'exclusion.
    Dès le plus jeune âge on les conditionne.

    Il faudrait une véritable révolution des moeurs pour que ça change.
    J'ai entendu dire que les japonais qui sont mutés à l'étranger doivent retourner au Japon après 3 ou 4 ans sinon ils sont irrécupérables.

     
  • At 12:35 AM, Anonymous Anonyme said…

    Je vous recommande de lire "stupeur et tremblement" d'Amélie Nothomb si vous ne connaissez pas déjà.
    Elle relate avec beaucoup d'humour son expérience dans une entreprise japonaise et elle-même y perdra les pieds.
    Elle raconte que c'est très courant au Japon et que les gens comprennent tout à fait qu'on puisse craquer.

     
  • At 9:18 AM, Blogger Vincent said…

    "stupeur et tremblement" est un livre interessant mais il y a bien trop d'exagerations par rapport a la realite d'ou des surcliches.

    Beaucoup de japonais rentrent au pays apres quelques annees en effet.
    Le soit disant "syndrome de Paris" en est une belle preuve.

     
  • At 3:25 PM, Anonymous Anonyme said…

    Le Japon c'est une foumiliere. J'ai lu beaucoup de blog sur les francais qui sont au Japon. Ils en parlent tous de l'accident de Aki, ils disent que le mec est un fou sans meme analyser le pourquoi du comment. C'est un mec qui a peter les plombs comme arrive dans tout les pays. C'est vrai que le Japon est victime de leur societe d'elite. Et encore je me demande comment ca se fait qu'il y a pas plus de petage de plomb dans ce pays. J'espere que un jour ils vont se reveiller.C'est des gros moutons. En gros c'est la pensee unique.

     
  • At 5:45 AM, Blogger Rélie said…

    C'est effarant en effet, vous avez déjà tout dit... Mais les Japonais devraient aussi remettre en question la peine de mort. Tuer le coupable ne règle pas le problème. Ca soulage. On croit qu'on enlève un poids à la société. Mais il faudrait remonter plus haut dans cette chaîne de causes à effets.

     
  • At 4:20 PM, Blogger Yann said…

    très intéréssant ton billet comme toujours. C'est vrai que c'est regrettable que les japonais ne se disent pas pourquoi cet homme à décidé de passer à l'acte.

    Des japonais sous pression, fatigué, prisonniers de leurs modèle social. Quel avenir pour eux ? Et si l'avenir venait des NEETERS des japonais qui ne veulent pas perdre leur vie à la gagner.

    ¤ Petite page sur les neeters:
    http://misterclick.wordpress.com/2008/06/02/neeters/
    ¤ Reportage de Tracks (arte):
    http://www.dailymotion.com/video/x5j83k_part3_tech

    D'ailleur Vincent, as-tu déja été dans ce Quartier japonais ???

     
  • At 6:44 PM, Blogger MyOther said…

    Par contre, mis à part ce genre d'évènements, on peut pas leur retirer le fait d'avoir une société plus sure que la notre, non ? Après, conséquence de la peine de mort ou non, j'en sais trop rien et j'en doute.

     
  • At 7:49 AM, Blogger japanfan said…

    c'est incroyable tout ce qu'il se passe au Japon et dire que je vais aussi y aller.
    ps: tu va toujours sur yahoo car moi je n'arrete pas d'envoyer des message et tu n'y répond pas.

     
  • At 11:29 PM, Blogger David said…

    Il y a entre 10 à 15000 sucidés en France par an, pour plus de 150 000 tentatives... Vu que la France compte environ 2 fois moins d'habitants que le Japon, on est pas très loin de ce pays en terme de sucidés. Pourtant, la France n'est pas le pays le plus stress au monde côté boulot n'est-ce pas...
    Je connais beaucoup moins bien le Japon que la plupart des gens qui postent sur ce blog, n'y ayant fait que des cours séjours; mais il me semble que beaucoup de jugement sont portés avec un regard d'occidental sur une société aux ressorts radicalement différents des nôtres. La société japonaise est une société hyper stressée, je suis bien d'accord, mais le modèle français produit son propre compte de névroses et de névrosés... Je ne suis pas sûr qu'on soit si bien placé que ça pour donner des leçons...
    Des gens mous, des faits divers sordides, des pétages de plomb, on a tout ça aussi en France.

     
  • At 4:04 PM, Anonymous Anonyme said…

    Tout à fait d'accord avec David. Il ne faut pas oublier qu'on a aussi le droit à ce genre de pétage de plomb en france, comme par exemple avec la fusillade à nanterre. Il est difficile d'analyser la société japonaise avec notre culture occidental. De plus les francais ont très souvent tendance à vouloir donner des lecons aux autres (cf la chine recemment), alors qu'ils sont très mal placés pour. Néanmoins il est clair que beaucoup de japonais sont stressés dans leur vie. Mais est ce que celà justifie le passage à l'acte? Le lien est trop facile, de même que celui de dire que c'est la faute au jeux video/anime

     
  • At 10:56 PM, Anonymous Anonyme said…

    C'est certain, nous sommes très mal placés pour donner des leçons et aucun système n'est parfait.

    Le nôtre est à l'opposé de celui des japonais, je trouve que nous sommes trop individualistes, c'est du chacun pour soit.

     
  • At 1:15 AM, Anonymous Anonyme said…

    Bonjour, Venez vivre un peu en Belgique un petit pays bien compliqué plus rien m'impressionne après c navrant mais la triste réalité ^^

     
  • At 7:02 AM, Anonymous houb said…

    Bonjour Vincent et tous les autres,

    Je ne sais pas trop quoi penser après avoir lu ce post.

    D'un coté, je suis moi aussi révolté par cette tuerie, et également par la façon basique dont la société japonaise semble interpréter cet évènement (tueur fou, débile, déchet, etc..)

    Je ne connais pas le Japon de ma propre expérience non plus, mais d'un coté, j'ai du mal à croire que la classe dirigeante n'ait pas une analyse plus poussée de ce genre d'évènement.

    Pour nous français ou européens, les japonais sont des moutons qui ne se rebellent pas et c'est la cause de certains de leur problèmes. N'est-ce pas la un commentaire tout autant basique que celui que l'on prête au japonais à propos de cette affaire ?

    J'ai envie de penser que le modèle de la société japonaise, malgré qu'il nous déplaise, arrive à maintenir une cohésion et un niveau de sécurité élevé. Les dirigeants dans leur totalité ont probablement fait des études à l'étranger ou voyagé. Ils ont pu se rendre compte de ce qu'est la vie ailleurs. Et c'est par choix qu'ils préfèrent ce modèle strict.

    Cela me fait penser à la laïcité en France. Ce n'est pas la solution universelle, ni idéale. Mais c'est je crois la mieux adaptée à notre tempérament et notre histoire pour que tout les français puissent vivre ensemble avec leurs différences.

    Cet incident japonais, aussi dramatique soit il reste marginal et la société japonaise ne va pas pour autant s'écrouler. Imaginez qu'on impose aux français d'être disciplinés, de faire la queue en rang dans les files d'attentes, d'accepter toutes les lois sans donner leur points de vue, sans râler...c'est impossible. On est différent. Pourquoi ? Parce qu'on à une tradition révolutionnaire.
    Or, l'analyse de la révolution montre que le tiers état qui représentait 98% de la population à l'époque s'est fait manipuler par la classe bourgeoise qui a dirigé la révolution pour tirer les bénéfices de la fin de la royauté et de la fin de la main mise du clergé et de la noblesse sur le pouvoir. Et alors que ce fait est communément admis par les historiens, nous continuons à mettre en avant notre passé révolutionnaire pour dire que nous, les français ne sommes pas des moutons qui nous laissons faire sans agir. Pas si sur..

    Alors oui, la société japonaise récolte probablement ce qu'elle
    sème, mais je crois qu'elle en a conscience et l'accepte. Mais comme pour les affaires de nationalisme, c'est politiquement incorrect d'admettre de pareil torts donc elle fait semblant de ne pas s'en apercevoir, car
    c'est ce qui la structure (le travail, l'ordre, la neutralité, la préférence nationale, etc.)

    Je tempèrerais quand même mes dires en prenant l'exemple de la natalité japonaise catastrophique qui est un signe sérieux de déclin
    et participera peut être avec d'autres symptômes à lancer une transformation de la société japonaise.

    Je ne pense pas que cette transformation puisse être radicale, car si on considère le fait que le japon soit fait d'un mélange de traditionalisme japonais et de modernité occidentale, on peut imaginer qu'en réduisant le critère "tradition" et en augmentant le critère "occidental" il sera possible de lâcher la pression progressivement.

    Enfin bref.. ce que je veux dire c'est que si il est légitime que nous donnions nos points de vues sur cette affaire, tout ceci est complexe et ne peut pas être réglé facilement vu toutes les interactions qui rentrent en jeu.

    Salut à tous !

     
  • At 1:36 AM, Blogger Nicolas said…

    Tu as parfaitement résumé le problème. Mais il est regrettable qu'il faille des morts pour que l'on prenne conscience de la situation.

     
  • At 6:47 AM, Blogger Jean said…

    Ya qu'un mot à dire : waouh!!

    Bon je m'explique : désolé de poster sur ce message, je fais un message global pour tout ton blog!
    Je l'ai découvert il y a quelques semaines par hasard (me rappelle plus comment) et j'ai lu tous les articles (excepté ceux sur les jeux de ta première année).
    Alors je ne sais pas comment te remercier pour ce blog, vraiment il m'a apporté beaucoup. Je suis un jeune Français, tombé amoureux du Japon et de sa culture depuis déjà plusieurs années. Je ne suis pas non plus un de ceux que tu décrivais dans un de tes posts, qui idéalise le Japon mais vraiment, c'est le mot, je suis amoureux.
    Alors tu m'as touché par ta simplicité dans l'écriture, par la qualité de tes informations, par leur humour aussi et également par ce certain attachement que je pense que tu éprouves envers le Japon.
    Je vais continuer à suivre ton blog de près même si j'ai l'impression que tu écris bien moins souvent qu'il y a quelques temps.
    En tout cas, bonne continuation dans ton boulot de prof au Japon et bonne chance à toi et à ta petite famille! ^^

    Jean

     
  • At 10:37 PM, Anonymous Dorian said…

    Salut Vince,
    Ca fait longtemps, tout va bien?!
    Effectivement ce fait "divers" est très choquant à nos yeux de Français. Ma prof de Japonais il y a 2ans me disait que la pression sociale est très importante, et elle m'a confié que ce genre d'évènement est sans doute moins rare qu'on ne le pense, mais que malheureusement, les médias étouffent un peu ce genre de chose au grand public pour ne pas les faire paniquer... (je ne fais que répéter niaisement ce qu'elle m'a dit pour poser ma question: est-ce vrai?)

    A+
    Do-

     
  • At 7:47 PM, Anonymous Kao said…

    J'avais entendu parler de cet incident... c'est terrible quand même, les extrémités auxquelles les gens arrivent parfois...

    J'espère quand même que vous n'êtes pas aussi stressé.

     
  • At 11:41 PM, Anonymous DeVr4M said…

    Salut, je viens de découvrir ton Blog par cet article un peu particulier...
    J'adore ton style et ce que tu dis est totalement vrai !
    Bonne continuation ! :)

     
  • At 3:42 AM, Anonymous greg said…

    ^^ J'aime bien ton style, à part ça, je préfère tout de même l'empire du milieu (normal je suis spécialisé dans cette société mais bon, là n'est pas le sujet).
    Je tenais à dire que le Japon devenait comme les United States of America, la violence est de plus en plus fréquente...
    Au sinon, je ne peux que te souhaiter une bonne continuation!
    et comme je dis toujours Zai jian ^^

     
  • At 7:07 PM, Anonymous Anonyme said…

    Je pense qu'ils devraient tous reagir face a ce genre de situation car meme si la vie ne vaut rien , rien ne vaut une vie

     

Enregistrer un commentaire

<< Home