Le journal de Vincent

Le Japon comme vous ne l'avez jamais vu auparavant

27.8.07

Funérailles


Bon, aujourd'hui, un sujet pas très joyeux mais qui peut vous intéresser, ce sont les funérailles au Japon.

Je n'ai jamais assisté à un enterrement japonais donc les propos que je vais énoncer proviennent de ma femme et de mon entourage qui m'ont expliqué un peu comment ça se passait.

A savoir tout d'abord qu'au Japon, les 2 réligions les plus représentées sont le bouddhisme et le shintoiste.
Il existe le christianisme bien entendu mais je n'en parlerai pas ici.
La plupart du temps, les funérailles japonaises sont célébrées selon le rite bouddhiste.

Par rapport à l'occident, les japonais, ou plutôt les asiatiques en général, croient beaucoup à l'après-mort donc les traditions sont très porées sur l'âme et l'esprit du mort.

Tout d'abord, il y a ce que l'on appelle "Otsuya お通夜", la "veillée funèbre" qui a lieu le lendemain soir de la mort.
Elle consiste a apporter le corps du défunt dans un temple où l'on restera la soirée a prier dans le calme absolu pendant que le curé récitera des "mantras", sorte d'incantations auprès des dieux.
La famille proche est invitée et c'est l'occasion de voir pour la dernière fois le défunt.
Les personnes remettront à la famille des enveloppes d'argent (appelées "Okouden お香典") afin de les aider à faire face aux dépenses qu'engendrent les funérailles.
On ne repartira pas de la veillée sans s'être aspergé de sel purificateur, indispensable pour se débarasser du malheur.

Quelques jours plus tard, a lieu la crémation.
Pour ceux qui ne le savent pas, la crémation est obligatoire, les enterrements étaient autorisés il y a quelques années mais le Japon étant un pays de petite superficie, on a choisi cette solution.
Je pense aussi que c'est peut être aussi pour une question d'hygiène, je ne sais pas.

La crémation a lieu au crématorium et tous les proches sont conviés de même que les plus jeunes enfants.
Ca peut vous paraitre surprenant mais on peut regarder la crémation retransmise sur une télévision plutôt qu'en vrai, les pièces étant 2 pièces distinctes.

Par la suite, on utilise de grandes baguettes en bois afin de mettre les os restants dans une urne adaptée pour l'occasion.
Les proches font passer les os de baguettes en baguettes jusque dans l'urne.
Vous comprenez donc à présent pourquoi il est très mal vu de partager de la nourriture de baguettes à baguettes. Ne le faites jamais !

L'urne sera placée sur un autel qui sera lui-même transporté jusqu'à la maison dans le salon.
Généralement dans les maisons typiquement japonaises, il y a toujours un petit emplacement pour l'autel.
Les os seront gardés pendant 49 jours à la maison et ensuite on ira les mettre dans le caveau familial ainsi que les cendres.
Puisqu'il n'y a pas d'enterrement proprement dit, la piere tombale est surtout plus significative qu'autre chose.

Certains disent que les japonais ne font pas de deuils mais ce n'est pas vrai.
Cela dépend des familles, généralement, c'est 1 an et pendant cette période, on ne pourra pas écrire de cartes de bonne année à sa famille ainsi qu'a ses proches.

Le rite shintoiste est similaire sauf que les os vont directement au cimetière.
On peut avoir un autel à la maison cependant pour montrer que l'on n'oublie pas son proche.
La pratique shintoiste est tellement rare que les japonais eux mêmes ne savent pas comment elle se passe.
Ce sont des traditions assez complexes et il n'est pas surprenant de voir des ouvrages dans les librairies à ce propos.

Au Japon, lorsque quelqu'un meurt, il devient un "dieu" qui veille au dessus de sa famille.

19 Comments:

  • At 5:31 PM, Anonymous Stiph said…

    Encore une fois,un article très intéressant à lire.J'ai encore appris quelque chose :-D
    Merci beaucoup.

     
  • At 7:48 PM, Anonymous Anonyme said…

    Bonjour, je me pose une question: est ce ke la peine de mort existe au japon? merci davance
    Amel

     
  • At 10:12 PM, Anonymous Laurent said…

    Oui la peine de mort existe au Japon. Une centaine de codamnes attendent leur execution a l heure actuelle.C est par pendaison qu ils seront executes.

     
  • At 10:19 PM, Anonymous Laurent said…

    C est pour des raisons d hygiene et aussi pour un probleme de place que la cremation est obligatoire au Japon.
    C est pour une raison de securite que la cremation se deroule sans la presence de la famille. D ou l interet de la tele dans une autre piece.

     
  • At 8:28 PM, Anonymous Rick said…

    Bravo Vincent pour cette rubrique funèbre mais bien instructive.
    Amel, cinq pendaisons au Japon le jour de Noël dernier. Autre moyen : la canicule. Des cellules n'ont ni climatiseur ni ventilateur.. on y meurt en ce moment...

     
  • At 10:24 PM, Anonymous JeXn said…

    C est plus pour une histoire de croyance que d hygiene.
    Ca fait parti du rituel bouddhiste.

    J ai assiste une fois a une ceremonie, pas un enterrement, juste pour l anniversaire de la mort de qqun.
    Impressionnant cette longue feuille ecrite tout en kanjis lu par le moine....
    Joli a entendre ces sutras.

     
  • At 2:20 PM, Anonymous Marc said…

    Salut,
    - hors sujet, mais à propos de la peine de mort au Japon, il y a eu justement 2 exécutions jeudi dernier, annoncées, comme d'habitude, après les faits...
    - sur les funérailles, Vincent, tu aurais pu parler aussi des autels ("butsudan") que bcp de gens (moins les jeunes maintenant) ont chez eux pour prier pr l'âme des ancêtres et continuer un peu à vivre avec eux au quotidien...
    Noter aussi que les morts "changent de nom" puisqu'ils reçoivent un nom bouddhique écrit sur la stèle du cimetière...
    Enfin, j'ai assisté moi aussi une fois à tout ça... assez "beau", pas du tout funèbre, je trouve.
    Mais c'est vrai qu'il y aurait bcp à dire sur ce sujet...
    Pr finir, pardon, mais vaut mieux éviter de dire "curé" !!! / "moine"...
    et au début : "shintoisme"
    Salut

     
  • At 11:55 PM, Anonymous Anonyme said…

    Article trés intéressant. Est-ce qu'on sait depuis quand les japonais font la crémation systématique ?

     
  • At 7:46 PM, Anonymous JeXn said…

    moine bouddhiste ou お坊さん

     
  • At 1:03 AM, Blogger sukarabi said…

    Pas tres rejouissant tout ca. Mais j'ai appris des choses qui pourraient m'eviter de faire des gaffes. Merci

     
  • At 3:54 AM, Anonymous Lanfeust said…

    Merci pour cet article Vincent.

    Malgré son sujet dificile, on en apprend encore sur la jonglerie entre bouddhisme et religion autochtone!^^

     
  • At 1:38 AM, Blogger Aishiteru said…

    hello,
    Je pense que les funérailles que tu décris sont shintoïstes... j'ai assisté aux funérailles bouddhistes par deux fois, l'une pour un prêtre et l'autre pour une femme !
    on ne "ramasse" pas toutes les cendres (la tête, et une partie du corps)...
    le corps n'est pas spécialement mis dans un temple pour la veillée mais dans un endroit funéraire, on veille le corps, on mange ensemble avec les gens proches et effectivement ma petite fille de 1 ans et demi a assisté aux funérailles. les proches passent la nuit à côté du défunt !

    on ne lance pas du sel, c'est beaucoup plus simplifié pour les bouddhistes.

    Je n'ai pas vu sur une télé, la vidéo de la crémation.

    Je sais qu'il y a environ pour les un mois, une célébration pour le mort et une autre au bout de trois mois.

     
  • At 9:26 PM, Anonymous Anonyme said…

    C'était très interressant,ça faisait longtemps que cherchais des explications sur les rites funéraires japonais!! arigato gosaimasu!! ^.^

     
  • At 7:46 AM, Blogger nizar said…

    salu vincent je suis vrement super fan de ton blog sa m'apprend vrement beaucoup de chose
    voici mon blog: http://mobilejap.blogspot.com

     
  • At 6:52 AM, Anonymous Brandon said…

    Salut ! Bel article, j'ai bien aimé, c'est simple mais clair ;)
    J'ai quand même une question: qui est convié à l'enterrement lui-même ? Est-ce que c'est juste la famille qui va déposer les cendres dans le caveau, où est-ce qu'il y a une cérémonie ?

     
  • At 1:37 AM, Blogger Henri said…

    Je cherche sans succès les rituelles pour célébrer l'anniversaire de la mort pour un ami qui a perdu sa femme japonaise. Il parait qu'il y a une rite spécifique pour la troisième année. Je serai ravie si vous pouvez m'aider. Fujiko

     
  • At 4:24 AM, Anonymous Anonyme said…

    merci pour votre article
    mais vous ne parlez pas des condoleances. que doit on faire ?
    Merci de votre reponse

     
  • At 12:48 AM, Blogger josety said…

    il y a plusieurs rites funéraire chez les bouddhiste, il y a bien sur la crémation, l'enterrement et au Tibet le démembrement de la dépouille et les membres sont jeter aux vautours.et la ce sont les moines qui selon la vie du défunt choisisse si la dépouille est incinéré, enterré ou jeter au vautours.

     
  • At 1:56 AM, Anonymous Anonyme said…

    Super ! Ca date l'article mais le thème est toujours d'actualité je crois. En tout cas, ça va me servir pour mon dossier de civilisation ^_- merci !

     

Enregistrer un commentaire

<< Home