Le journal de Vincent

Le Japon comme vous ne l'avez jamais vu auparavant

13.8.07

On se fait une toile ?


Lorsque je vivais en France, aller 2 ou 3 fois par mois au cinéma était une de mes plus grandes passions.
Puis à Paris avec les cartes illimitées, j'y allais au moins une fois par semaine.

Mais depuis que je suis au Japon, il faut bien constater que ce n'est plus la même chose.
Je suis passé plutôt à 2 films par an au mieux.
Pourquoi ? pour plusieurs raisons que je vais m'empresser de vous énoncer ci-dessous.

Tout d'abord, il faut savoir qu'à Tokyo, le prix d'un billet de cinéma coûte 1800 yens (~10 euros).
Tout de suite, ça fait mal !
Pourquoi est ce si cher me direz vous ?
D'une part je pense que c'est dû au fait qu'il y ait peu de salles.
Si on compare avec Paris, on s'aperçoit très rapidement qu'il y a bien moins de salles à Tokyo qu'à Paris.
Impensable quand on connait la superficie de Tokyo.

D'autre part, je pense que les japonais ont toujours préféré la location aux salles obscures.
Suffit de voir le nombre de vidéoclubs (comme Tsutaya) pour comprendre l'ampleur du phénomène.
Et puis dernièrement, les films sortent en DVDs à peine 6 mois après la sortie en salle, à quoi bon donc.
Entre 300 yens de location et 3600 yens (2 tickets de cinéma) le choix est vite fait.

Il existe cependant quelques réductions tout comme en France.
Le 1er de chaque mois, c'est 1000 yens pour tout le monde (~6 euros), ce qui est déjà plus abordable.
C'est bien beau tout ça mais si tout le monde décide d'aller au cinéma le même jour, je ne vous raconte pas la foule.
Il est conseillé de partir bien tôt si vous voulez avoir une chance d'avoir une place.

L'autre réduction est pour les femmes uniquement.
Chaque mercredi de la semaine, c'est aussi 1000 yens pour les femmes.
Pouquoi seulement les femmes ? parce que comme vous le savez sûrement, beaucoup de femmes japonaises ne travaillent pas.
C'est donc l'occasion pour les cinémas d'avoir plus de clients.

Il y a aussi une autre réduction, ce sont pour les étudiants, s'ils viennent à 3, alors c'est aussi 1000 yens pour chacun.

Enfin, il existe une dernière façon de ne pas payer plein pot n'importe quel jour du mois, ce sont les boutiques de tickets en tout genre (concert, spectacle, cinéma).
Ces boutiques offrent des tickets à 1300 yens à tout moment.
On peut même acheter ces tickets dans certains combinis.


Bref, c'est très facile de ne pas payer plein pot finalement.
Meme si ça peut paraître un peu cher, le plus gros problème (pour moi), c'est de pouvoir entrer dans la salle.

Et oui car ce n'est pas la foule qui manque à Tokyo et vu le peu de salles, ça fait un paquet de monde pour le même film.
De plus, toutes les salles ne diffusent pas tous les derniers films du moment, non !
Par exemple, si je prends le quartier de Shibuya avec ses 5 cinémas, seulement 2 ou 3 vont diffuser les derniers films.
Si vous voulez aller voir un film le dimanche qui vient de sortir, vous pouvez faire une croix dessus ou alors il faut vous pointer 2 voir 3 heures avant.

Il y a 2 ans pour Harry Potter, on avait du attendre 2 heures pour entrer dans la salle alors que l'on avait déjà nos tickets.
Imaginez donc un peu ceux qui doivent passer par la caisse !
Une fois arrivée à la caisse, on nous remet un autre billet avec un numéro.
Ce numéro est l'ordre de passage dans la salle.
Ce qui veut dire que plus vous tarder à valider votre ticket, plus vous rentrerez tard dans la salle et plus vous aurez une mauvaise place.

Tous les cinemas n'utilisent pas ce système cependant.
D'autres vous donnent directement une place affectée et vous n'avez même pas le choix de votre place.

Tout ça est donc assez frustrant je dois dire, la meilleure façon de voir un film dans les meilleures conditions restent la semaine en milieu d'après-midi.
J'ai oublié de le dire, mais les films sortent le samedi au Japon et non pas le mercredi comme en France.

C'est ce que je fais donc dernièrement quand je le peux mais aller au cinéma tout seul ne m'a jamais branché.
Vous comprenez donc maintenant pourquoi je ne vais pas trop en salles, malgré mon envie.

Concernant les salles à Tokyo, je les trouve assez petites mais toujours très propres.
Je n'ai jamais vu de fauteuil depouillé ou de chaise arrachée.
Il faut aller en banlieue pour trouver les grands complexes généralement.

Le film commence après 15 minutes de publicités en tout comme en France.
Les films étrangers sont toujours en version originale.
Les seuls films doublés en japonais sont ceux pour les enfants comme les Disney ou animés par exemple.

Attention de bien vérifier que le film soit doublé ou sous-titré avant de rentrer dans la salle, ca m'est arrivé une fois et c'est facile de se faire avoir, c'est écrit en tout petit sous l'affiche.

En général, les japonais sont assez silencieux pendant la projection, ça change des salles francaises.
Mais il arrive de tomber sur des cas particuliers, comme une fois, une nana qui mangeait son bol de ramen pendant le film, imaginez les "slurrppp" toutes les 20 secondes.
M'enfin, suffit de lui faire comprendre son impolitesse et tout rendre dans l'ordre facilement.

Le groupe de cinémas Toho propose un service assez intéressant : le Mama's Club.
En fait, chaque jeudi les salles proposent aux familles accompagnées de bébés de voir les derniers films dans des conditions particulières.
Allez au ciné avec son bébé, c'est donc tout à fait possible !
L'air climatisé est adapté, le son est moins fort et la salle n'est pas dans le noir complet.
Votre bébé peut pleurer s'il veut, on ne vous regardera pas de travers.
Je trouve l'idée vraiment génial, d'ailleurs ma femme y est allée voir le film "Le bon restaurant de Rémi", "Ratatouille" en France.

Les films étrangers, plus particulièrement les films francais, arrivent avec beaucoup de retard au Japon comme par exemple "Arthur et les Minimoys" qui ne sort que mi-août alors que le DVD est déjà dispo en France.
Mais depuis cette année je dois dire que ça a tendance à s'améliorer, de même avec les films americains qui sortent pratiquement en même temps partout.
Ce qui n'était pas le cas avec "Le seigneur des anneaux" où il avait fallu attendre 7 mois après la sortie US.

Vu le grand nombre de films qui sortent partout dans le monde et le peu de salles au Japon, l'autre problème est qu'un film ne reste pas à l'affiche bien longtemps.
Après 3 mois de diffusion, souvent le film passe à la trappe pour laisser sa place à un autre.

Avant le film, dans le lobby, vous pouvez découvrir sous vitrines tout un tas de goodies à l'effigie du film : t-shirts, livres, porte-clés, jouets, etc...
Même les cornets de pop-corn sont imprimés pour le film.
Les japonais sont décidément très forts pour vous pousser à consommer, on ne le redira jamais assez.

Une autre chose intéressante, c'est le fait d'exprimer son opinion.
Par exemple, en tant que français, aller au café juste après la projection pour parler du film est tout à fait normal, ou du moins, on aime passer quelques instants à parler du film, on aime échanger et donner son avis.
Avec les japonais, après la projection, c'est à peine si on demande comment était le film, on sort de la salle et on repart à ses occupations.
C'est assez frustrant, je dois vous avouer, mais c'est comme tout, on s'y fait.

15 Comments:

  • At 6:17 PM, Anonymous Naoko said…

    Salut,
    de toute façon, c'est normal qu'il y ait moins de salles de cinéma à Tokyo qu'à Paris, en dehors de la taille de la ville, puisque Paris est la ville du monde où il y a le plus de salles et surtout où l'on peut voir tous les cinémas : pas seulement américain ou français, mais aussi européens, du Moyen-Orient, africains, sud-américains, et bien sûr japonais, chinois, coréen... Il n'y a qu'à New York qu'il y a cette diversité, mais avec beaucoup moins de salles qu'à Paris...
    De ce point de vue ,Paris est irremplaçable !

     
  • At 8:44 PM, Anonymous Loyfa said…

    Et bien!! Moi qui adore aller voir un film au ciné et en parler juste après avec tout le monde, je serai autant frustrée que toi!!

    Niveau prix, j'avoue que ca ne me choque pas énormement, sachant qu'a Rouen, au Gaumont, les places plein tarif coutent 9,10€ !! Les places étudiantes coute maintenant 7€!! Et les places de minuit sont à 9,60€. c'est vraiment pas donné, et c'est pour ça que le prix au japon ne me choque pas plus que ça...
    Bon c'est vrai qu'il y a des cinéma plus petits qui propose moins de séances et qui coûte moins cher, mais je préfére le gaumont! Puis nous on a aussi les réductions avec les entreprises! ^_^

     
  • At 11:10 PM, Anonymous maria said…

    Gaumont et ses complexes qui ne diffusent que les grosses productions, essentiellement américaines ! comme s'il n'y avait que ça ! c'est eux qui tuent le cinéma ! heureusement, à Paris, en tout cas, il y a encore des petites salles "d'art et d'essai", comme on dit, qui ont encore le "courage" de programmer autre chose : des reprises de classiques ou de films moins connus, du cinéma d'auteur, des films peu distribués d'autres pays du monde entier !

     
  • At 12:01 AM, Anonymous snake said…

    Je susi aller voir "harii Potaa" (Harry potter 5) dernierement avec 2 amies japonaises la semaine derniere et en effet, j'ai ete frapper par le prix de 1800 yens (1500 si j'aurais montrer ma carte d'identite vu que j'ai que 18 ans donc encore mineur au Japon) et ensuite c'est vrai que les japonais sont tres silencieux dans les salles, je m'attendais au contraire justement (surtout venant des filles avec leur "kawaii" "sugoiii")

     
  • At 5:29 AM, Anonymous Jeff said…

    Aïe aïe la déception :p

    Sinon idem j'ai l'habitude de payer ~10€ quand je vais au cinéma, mais vla le cinéma aussi, avec un écran titanesque.
    Le Gaumont par exemple pour rejoindre Loyfa où je me rend assez souvent, c'est vraiment bien fichu, il n'y a plus qu'a s'inquiéter si oui ou non le film va être bien ^^

     
  • At 2:53 AM, Anonymous Anonyme said…

    Hé bien moi même au gaumont je paie ma place à 6.50 grâce à mon statut d'étudiante ^___^(jhabite en ile de france). Et rare sont les fois ou jai du payé le ciné à 10e (ça fait bcp trop mal!!!). C'est bien dommage en ts cas ke les jap préfére le dvd o ciné car bcp de films ce doivent d'être vu dans une grande salle quand même!! Mais le plus frustrant encore c'est de ne pas pouvoir en discuter juste après la scéance...

    Amel

     
  • At 12:14 PM, Anonymous 天災流川 said…

    > Les seuls films doublés en japonais sont ceux pour les enfants comme les Disney ou animés par exemple.

    /me jette des cailloux sur banchan

    et Amelie Poulain par Megumi Hayashibara alors ? :p

    La plupart des gros blockbuster sont aussi doublé, j'ai pu voir Star Wars en jap par exemple.

    D'aileurs ya pas eu longtemps, un film d'animation Français Renaissance, qui a été projeté à Season (Shibuya). Dire qu'il est sorti ya exactement un an et demi au pays ^^;

    > Après 3 mois de diffusion, souvent le film passe à la trappe pour laisser sa place à un autre.

    tu voulais dire semaine je crois ^^; 3 mois en salle c'est enorme pour la projection d'un film. Enfin, en France aussi maintenant on a le DVD au bout de 6 mois ... aux USA c'est 3-4 mois.

     
  • At 11:27 PM, Blogger Neko San said…

    Concernant le prix... Depuis que Pathé à racheté les salles de cinéma Lausannoise en Suisse, le ticket d'entrée est à 17 francs Suisse. Ce qui nous fait environ 10,60 euros par personne...

    Depuis que Pathé à augmenter les prix, je ne vais presque plus au cinéma. Je me suis juste accordée le dernier Harry Potter.

    Je comprends donc bien ta frustration Vincent... T_T

     
  • At 9:16 AM, Blogger Vincent said…

    Je suis surpris en voyant les prix du cinema en France, ca a drolement augmente depuis mon depart @_@

     
  • At 4:40 PM, Anonymous Pascal said…

    Finalement, à Paris aussi, on paie 10 Euros, pour voir 20 minutes de pub, et avoir un film moyen, avec un son toujours beaucoup trop fort. Et en plus, les films ne restent jamais longtemps à l'affiche. Il y a les cartes de réduction, mais çà oblige à aller toujours dans le même réseau, c'est pour moi de la vente forcée. C'est pour ces raisons que je n'ai plus l'occasion d'aller au cinéma à Paris.

     
  • At 4:10 PM, Blogger Akki said…

    ahlala c vraiment nul ! LoL mais par contre c'est bien que la plupat soient en V.O ce qui n'est pas le cas en FRance dans les CGR et autres gros cinémas !

     
  • At 4:33 PM, Blogger orplowitz said…

    3 mois à l'affiche ? c'est plutot pas mal ... il me semble qu'a paris la plupart des films ne restent pas aussi longtemps ... en tout cas merci pour ce post tres instructif sur les salles au japon.

     
  • At 6:44 PM, Blogger cristobal said…

    Bonjour Vincent
    Ca fait un moment que je lis ton blog et je l'apprécie énormémént. Il m'a été d'une grande aide debut Aout quand je me suis rendu 3 semaines dans le Kansai pour connaitre ma future bell-mere et belle famille, néanmonis je voudrait te tirer un peu les oreilles (pas trop fort quand meme) à propos d'une tournure que je vois souvent dans les blogs se rapportant au Japon, c'est le typique : les japonais font ceci ou ne font pas cela... c'est bete mais ca donne une image trop stéréotypée aux gens qui ne connaissent pas de japonais, quant à mon expérience, j'ai trouvé es gens très ressemblant aux espagnols (j'en suis...) d'ou tres bon feeling avec les gens du Kansai. Merci encore pour ton superbe blog.

     
  • At 6:57 AM, Blogger japanfan said…

    il est super ton blog je l'adore mais moi j'ai du payer 6.50€ a peut pres pour voir les simpson j'ai 13ans est-ce que c'est normal?

     
  • At 10:28 AM, Anonymous Anonyme said…

    Au rayon des reductions, il y a aussi la reduction "late show" レート・ショー, les films apres 20 heures sont a 1,200 yens au lieu de 1,800 yens.

    Aussi, certains cinemas distribuent des "coupons" a leurs clients qui permettent de payer n'importe quel film 1,000 yens sur une periode donnee. Exemple: vous allez le 1er Septembre au cine (quelque soit le tarif), et vous recevez un coupon "bon pour acheter une place a 1,000 yens entre le 1er Octobre et fin Novembre".

    Donc du coté prix, il y a des astuces, et ca peut revenir moins de 7 euros avec le taux de change actuel. C'est me semble-t-il moins cher qu'en France.

    Au rayon des *bonnes* raisons de ne pas aller au cine au Japon, je mettrais ... les Japonais eux-mêmes. Meme s'ils ne font pas de commentaires pendant le film, en revanche ils font beaucoup de bruit en mangeant friandises et buvant. Le pire l'été, c'est les boissons remplies de glacons. Une fois la boisson finie, j'ai vu plus d'une personne, et pas que des enfants, passer leur temps a agiter le verre pour faire fondre les glacons et aspirer avec la paille le fond de liquide ... et ce, pendant bien 1 heure. C'est une attitude tout a fait toleree ici, et personne ne dit "Chut" ou "Silence", comme ce serait le cas en France.

    Moralite: mieux vaut regarder un DVD chez soi...

     

Enregistrer un commentaire

<< Home