Le journal de Vincent

Le Japon comme vous ne l'avez jamais vu auparavant

3.9.07

Stéréotypes


Que l'on soit japonais, français, anglais ou autre, on porte toujours des clichés sur les pays qui nous entourent.
Plus les pays se trouvent loin, plus on a du mal à verifier ses clichés.

Je reçois beaucoup de mails me demandant si les japonais mangent beaucoup riz, s'ils sont habillés tous de la même manière, etc...
La liste est longue et je dois dire qu'il y a de quoi rire souvent.
Mais ce qui parait évident pour moi ne l'est peut être pas pour vous.

C'est pourquoi je pense qu'il serait intéressant pour vous de savoir ce qu'il en ait vraiment.
J'ai donc regroupé les clichés qui retombent le plus souvent et j'essaie de répondre d'un point de vue général.
C'est parti !

- Est il vrai que les japonais mangent beaucoup de riz et de poissons ?

Le riz, c'est un peu le mets principal au Japon, un peu comme le pain en France.
Donc il n'est pas étonnant d'en manger 3 fois par jour.
Alors qu'en France, on mange le riz comme un "légume" pour accompagner.
Quant au poisson, oui, on en mange mais finalement pas tant que ça.
On en mange bien plus au restaurant qu'à la maison.
La cuisine japonaise, c'est aussi beaucoup de viande ! Boeuf, porc, poulet, on mange de tout.

- Est il vrai que les japonais sont extrêment polis au point de l'être quit à mentir ?

Alors la, c'est un gros morceau.
Pour faire bref, je dirais que c'est vrai.
Les japonais sont des gens très modestes et il existe des mots dans la langue japonaise permettant de refuser tout en s'excusant.
Comme le mot "chotto" qui veut dire en gros "Euh en fait...", qui permet de s'excuser tout en refusant poliment.
Il existe des tonnes de mots passe-partout qui permettent de rester poli tout en pensant le contraire, tout ça pour ne pas offenser son interlocuteur.
Au bout de quelques années, on s'habitue à cette mentalite mais cela reste assez dérangeant, il faut bien le dire.
Finalement, il n'y a que chez les enfants que l'on retrouve la franchise directe.

- Est il vrai que les japonais sont très pudiques ?

Dans la famille, se balader tout nu dans la maison est inconcevable.
En France, tout dépend des familles bien entendu mais vous avez sûrement du vous montrer au moins une fois tout nu devant vos frères et soeurs.
De même, se balader torse-nu l'ete pour les garcons, c'est assez rare.
Par contre, concernant les bains publiques ou "onsen", c'est autre chose.
On a beaucoup plus de facilité à se dénuder et à se montrer alors que pour nous, c'est plus difficile.

- Est il vrai que les japonais ne vivent que pour le travail ?

Ca, je pense que tout le monde le sait.
La société japonaise ainsi que la vie familiale tournent autour du travail.
Si le travail ne va pas alors cela peut être la catastrophe dans la famille : la femme quitte son mari, les enfants mentent sur le métier de leurs parents, etc...
Prendre des vacances, comme je le disais dans un article précédant est signe de faiblesse, signe qui montre que l'on n'intègre pas le groupe, qu'on lache son équipe.
Alors qu'en France, à peine embaucher, on pense déjà à ses futures vacances, ici, c'est plutôt le contraire.
Vivre au Japon, ça veut dire travailler et faire beaucoup de concessions autour de soi.

- Est il vrai que les touristes japonais prennent des photos de tout et n'importe quoi ?

On a cette image des japonais avec l'appareil photo toujours autour du cou et qui photographient tout ce qu'ils voient.
Cette image était peut être vraie il y a 10 ou 20 ans mais personnellement lorsque je vois un japonais à Paris, je ne trouve pas qu'il "mitraille" à tout va.
Au contraire, je pense que les français prennent bien plus de photos.
Je prends comme exemple ma famille qui lorsqu'elle vient au Japon n'arrête pas de prendre tout en photo : gares, distributeurs, nourriture, toilettes, bref...
Et finalement ce sont les japonais qui ont été les plus surpris, comme quoi...

- Est il vrai que les japonais sont racistes ?

Alors je ne vais trop développer sur le sujet sinon il faudrait plusieurs pages.
Dans l'ensemble je dirais que les japonais sont plus ou moins racistes mais ils ne s'en rendent pas compte.
Difficile à expliquer, en fait je dirais qu'ils n'en sont pas conscients.
En tant qu'étranger, j'ai toujours été bien accueilli par les japonais, dans n'importe quel domaine mais quelque part on sent toujours de la discrimination par ci par là, surtout lorsque l'on regarde la télévision ou encore dans le milieu du travail.
Mais jamais je n'ai entendu un japonais dire "à mort les blancs!" ou des choses comme ça.
Le japon est un pays où la discrimation est assez présente, on sent rend compte très rapidement mais lorsque l'on parle avec les gens, il est très rare de sentir du racisme pur et dur comme on peut en voir dans les autres pays du monde.
C'est un peu déroutant, on se demande vraiment si parfois ils le font exprès ou pas. Difficile à cerner, très difficile à expliquer.

- Est il vrai que les salariés japonais sont tous habillés de la même manière ?

En principe oui, j'avais déjà abordé le sujet il y a quelques temps.
Le costard-cravate et l'uniforme sont obligatoires dans une société japonaise.
Personne n'osera partir de chez lui sans sa cravate vous pensez bien.
Cependant, les sociétés qui emploient des jeunes fonctionnent un peu plus librement.
Chacun vient quand il veut et repart quand il veut dans la tenue qu'il veut, du moment que le travail soit fait.

- Est il vrai que les japonais ont le plus fort taux de suicide au monde ?

Le plus fort du monde, je ne sais pas mais il est assez élevé, ça je peux le dire sans difficulté.
Comme je le disais plus haut, la société japonaise est conçue autour du travail.
Quant a l'étudiant, toute sa scolarité sera tracée du début à la fin.
Autant vous dire, qu'il y a assez peu de liberté finalement, tous ceux qui ne veulent pas ou qui ne peuvent pas rentrer dans ce système et se plier aux règles, auront beaucoup de difficulté à vivre tout en étant heureux.
Les parents aident rarement leurs enfants à se sortir de leurs galères.
Les suicides sont donc nombreux surtout chez les étudiants et les jeunes employés qui n'arrivent pas à voir leurs futurs positivement.
On trouve des sites internet qui permettent de se donner la mort de différentes façons avec des listes de médicaments et les effets contractés.
C'est attroce mais malheureusement les faits sont là.
Apres ça, on voit à la télévision les parents pleurer la mort de leurs enfants mais si seulement ils avaient été là pour les écouter et les aider aussi.
Tout ça m'exaspère je dois dire.

- Est il vrai que les hommes japonais n'ont pas de poils ?

Ca vous faire rire mais on me l'a demandé plusieurs fois.
En effet, les hommes japonais et plus généralement les asiatiques ont une pilosité moins abondante que chez les occidentaux.
Pour les hommes, au niveau du torse, ou encore des bras ou des jambes, on a l'impression que les japonais restent "ados" toute leur vie.
Moi ça me fait rire quand je vois les hommes torses-nus, on dirait des "mômes".
En fait, on aime pas trop les poils ici, ça a une connotion qui se rapporte au "sale" un peu.
On m'a souvent fait la réflexion du genre "range tes poils qui sortent de ta chemise" alors qu'au contraire en France, ça a un coté plutôt virile je dirais.
De même chez les femmes, toutes se font retirées au laser les poils des aisselles.

- Est il vrai que le coût de la vie au Japon est très élevé ?

En effet, le Japon étant un pays assez étroit avec peu de ressources naturelles, le coût de la vie est très elevé.
Les salaires étant plus élevés, tout est plus cher.
Lorsque l'on vit au Japon et que l'on revient en France, la différence est flagrante.
Beaucoup de francais rêvent de vivre au Japon mais n'oubliez pas qu'il vous faudra venir avec pas mal d'économies si vous voulez pouvoir réussir dans un premier temps.
Surtout la vie à Tokyo, où chaque semaine dépenser plus 150 euros est ordinaire.

- Est il vrai que les japonais ne savent pas se servir d'une fourchette et d'un couteau (vu qu'ils mangent avec des baguettes) ?

Ca peut vous paraitre facile pour vous mais pas pour les japonais justement.
Il est très rare de sortir fourchettes et couteaux à la maison, tout étant déjà pré-découpé, rien de plus facile que de manger avec les baguettes.
Malheureusement, lorsque l'on se rend au restaurant français, c'est une autre paire de manches : beaucoup d'entres eux n'arrivent pas à couper la viande où ne savent pas comment utiliser correctement les couverts.
Il est même possible de demander aux serveurs de se faire couper la viande comme pour les enfants.
Si on se moque de vous lorsque vous mangez avec les baguettes, n'hésitez pas à leur rendre la pareille lorsqu'ils utilisent les couverts.

- Est il vrai que les japonais ne tiennent pas l'alcool alors qu'ils boivent comme des trous ?

Les japonais sont certainement les plus grands buveurs de bière de l'Asie sans aucun doute.
Ce sont des milliers de litres qui sont bus chaque soir dans les restaurants, dans les bistrots, ainsi qu'à la maison.
Mais c'est compréhensible car la bière japonaise est vraiment exquise et très rafraîchissante.
Le problème, c'est qu'ils ne savent pas s'arrêter et il est très fréquent de voir les gens sortir soûls, que ce soit les hommes que les femmes.
Le tableau n'est pas vraiment beau à voir.
Certains tiennent bien la bière mais dès que l'on parle d'alcool fort tels que whisky, vodka, gin, etc... alors là, y a plus personne.
Je pense que finalement, c'est une question d'habitude.
Tout comme en France, on tient plus le vin alors qu'au Japon, c'est la bière.

- Est il vrai que les japonais sont très propres et très hygiéniques ?

Les français ont toujours eu cette image de personnes sales au Japon.
J'ai déjà entendu plusieurs fois que les français ne se lavaient pas, ce qui n'est pas totalement faux, ce n'est que très récemment que les français prennent des douches quotidiennement alors que ce n'était pas le cas il y a 30 ans.
Alors que les japonais sont de grands consommateurs d'eau depuis la nuit des temps, le bain est quotidien et il est très rare de se coucher avant un bon bain, quelque soit l'heure.
Les femmes prennent évidemment très soin de leurs corps mais les hommes aussi.

On prend aussi très soin de son environnement, on évite de jeter des papiers dans la rue, d'ailleurs les poubelles se font rares.
On garde généralement ses poubelles jusqu'au retour à la maison.
Le recyclage des poubelles est aussi très stricte, et si on compare Tokyo à Paris, on se rend compte que Tokyo est bien plus propre que Paris malgré la différence de superficie.

- Est il vrai que les japonais sont des pervers (petites culottes etc...) ?

Là aussi, gros morceau.
Suffit de monter une fois dans le métro pour s'en rendre compte : la moitié des publicités sont pour des magazines masculins avec en couverture de belles femmes en maillot de bain ou limite dénudée.
Beaucoup de personnes lisent des journaux "sexy" comme s'ils lisaient tranquillement "Le Monde".
Moi, ça me choque, surtout quand je vois une petite fille assise à coté de ce genre de personnes.
Bien entendu personne ne dit rien, c'est tout à fait "normal".
Et puis comme vous le savez certainement, les japonais ne sont pas au top mondial des relations sexuelles.
Alors que les français peuvent s'en vanter, ici c'est une autre affaire, ce qui procure une grosse frustration chez beaucoup de personnes.
Il y a quelques années, on trouvait des distributeurs ainsi que des magasins de petites culottes usagées.
A l'heure actuelle, ces distributeurs n'existent plus (jamais vu) mais les magasins existent encore et sont cachées la plupart du temps dans les quartiers "chaud" des villes.

Pour finir, rendez vous dans un "combini" et vous verrez que toutes les revues pour ados ou jeunes adultes comportent des couvertures avec des femmes qui posent.
Et le pire dans tout ça, c'est qu'elles ne sont pas cachées, au contraire, on les montre au maximum et on évite de les mettre en hauteur.

Voila, je m'arrête ici pour cette premiere session.
La liste est encore longue mais je garde le reste pour une prochaine fois.

47 Comments:

  • At 11:00 AM, Anonymous Kingofpunk said…

    En ce qui concerne le racisme au Japon, je l'interprète plutôt comme de l'ignorance, la peur de celui qu'on ne connais pas, car j'ai pu constater que dès qu'on se montrait avenant et intéressé par leur culture, les portes de leur amitiés s'ouvrait en même temps qu'un flux de questions incroyables

     
  • At 3:46 PM, Anonymous Bert said…

    je pense que les Japonais ne sont pas racistent seulement une petite parti , car beaucoup vivent ou voyagenr à l'étranger ou s'y interesse

    Merci pour ton article Vincent, je me suis régalé et j'en redemande !

    A bientôt

     
  • At 4:58 PM, Anonymous chinuy said…

    hihi très interessant comme article
    ^^

     
  • At 8:43 PM, Anonymous cedric said…

    Bonjour.

    A propos du racisme , ne serait-ce pas simplement du nationalisme ?

    Personnellement j'ai du mal à imaginer que tout un peuple soit raciste .

    Je pense qu'ils vivent un peu en "autarcie" mais ca c'est une question plutot sociologique.

     
  • At 11:51 PM, Anonymous Laurent said…

    Je suis d accord avec Cedric.Le japonais est fier de son pays.Vivant a Tokyo depuis qques annees, je n ai jamais ressenti la moindre agression raciste, mais par contre on me pose bcq de questions sur la France qui accueille tant d etrangers, pourquoi il y a des noirs dans l Equipe de France de Foot (ils sont francais!?)Pourquoi un marocain n est pas noir alors qu il habite en Afrique...etc..Des questions vraiment siderantes des fois !!
    Ne pas oublier que le Japon est une ile et que ce fut un pays longtemps ferme..Ca explique pas mal de choses aussi...
    Merci Vincent pour cet article, il y a encore beaucoup a dire sur tous ces sujets.

     
  • At 12:27 AM, Anonymous Gwen said…

    Bonjour!
    J'ai découvert votre blog il y a peu, et depuis je l'ai exploré en entier. Je tenais à vous remercier - et vous féliciter -, car votre blog est l'un des rares vraiment intéressants sur le Japon, pas exclusivement otaku et sans clichés.
    Bref, très bonne continuation, à vous, ainsi qu'à votre petite famille ;)

     
  • At 5:06 AM, Anonymous KaRas said…

    Salut Vincent je suis un nouveau lecteur de ton blog que je trouve bien sympa.
    Merçi pour tes articles pertinents, ils me permettent d'approfondir ma connaisance sur ce beau mais étrange pays.
    Je te posterais quelques propositions de sujets prochainement. A bientôt

     
  • At 10:23 AM, Anonymous Armelle said…

    Beaucoup de sujets en un seul article!
    Il y a du vrai dans tout ca!

    Juste un commentaire concernant la proprete des japonais: ils sont propres sur eux, meme si apres avoir bien sue lors d'une bonne nuit trop chaude ils s'habillent directement au sortir du lit sans se doucher.
    Par contre, concernant l'hygiene de leur maison, pour avoir habite dans deux familles differentes, je peux dire que leur cuisine, salle de bain et WC sont sales au possible et que c'est bien ragoutant tout ca.
    Dans ma premiere famille d'acceuil, j'avais nettoye toute la vaisselle en cachette un jour ou ils n'etaient pas la, et si je ne nettoyais pas les WC, ca restait crade.
    Dans ma deuxieme famille d'acceuil, les WC n'ont pas du etre nettoyes depuis que je suis partie (6 ans), ils sont maintenant noirs et taches, irrecuperables.
    Les deux familles sont de niveau tres differents (niveau tres modeste pour la premiere famille et proprietaire d'une grosse entreprise pour la deuxieme).
    j'ai eu aussi l'occasion de me rendre chez d'autres amis, mais jamais je n'ai trouve de maison japonaise propre!

     
  • At 11:54 AM, Blogger Vincent said…

    Je ne pense que l'on puisse etre ignorant a ce point du racisme.
    Dans ce cas, il est facile d'etre ignorant de beaucoup de choses.

    Mais il est vrai qu'il y a un gros cote nationalisme que l'on trouve au Japon mais n'en est il pas de meme en France ?

    Sachez une chose, les "noirs" font peur !
    Et ca, je ne l'invente pas.
    Mais bon, cela va plus loin avec la guerre japonais <-> coreens que l'on ne connait pas vraiment en France, qui est tres forte.
    De meme chinois <-> japonais, ce n'est pas une mince affaire.
    Le Japon a fait des sales choses qu'ils ne veulent pas admettre, bref, tout ca n'est pas simple au niveau des relations et je doute que cela puisse s'arranger.

    Armelle, concernant l'hygiene dans la maison, je suis d'accord.
    Je n'en ai pas parle ici car je ne voulais pas trop developper mais cela pourrait faire un sujet a part.
    Chez moi, c'est moi qui fait le menage sinon bonjour les degats.
    Je note ca de cote pour une prochaine fois.

     
  • At 2:50 PM, Blogger Grugru said…

    Comme d'hab, super ton blog Vincent.

    Etant à Shanghai depuis fin avril, je peux juste rajouter que les Chinois avec qui j'ai parlé des Japonais ne les aiment pas trop, justement à cause de la guerre sinojaponaise. Même si c'est de la vieille histoire, ça reste gravé dans les esprits.

     
  • At 4:52 PM, Anonymous K-Lach said…

    Salut Vincent,

    Tres bonne initiative !!

    Sinon, je ne suis pas a 100% d'accord avec ton interpretation du suicide.

    Tout d'abord, il faut comprendre la notion de suicide au Japon.
    Elle n'a pas du tout la meme connotation entre un monde de religion christianiste et le Japon.
    Le Suicide n'est pas synonyme d'enfer, de peche et que donc, on se retrouvait excommunier.
    Au Japon, le suicide est avant tout un moyen d'effacer une honte, un deshonneur, pour laver une reputation salit
    par le suicide. Bref, tout le long de l'histoire japonaise, le suicide a toujours fait partie de son histoire.

    Donc, comme le dit Vincent, ne pas reussir dans la vie japonaise n'entraine pas un suicide, par contre, deshonnorer sa famille
    car on ne reussit peut entrainer un suicide, meme chose pour les etudiants qui subissent une tres forte pression familliale
    pour reussir et donc, s'ils ne reussissent pas et deshonnorent leur famille, le suicide est envisage.

    Bien entendu, l'explication de Vincent est aussi valable mais a mon avis, c'est tres lie a l'histoire du Japon et de la notion de deshonneur.


    Ensuite, le racisme.
    Je ne suis fait deja agresse a kagoshima en plein centre ville (Tenmonkan). Mais il avait l'excuse d'etre ivre et surtout, il y avait 21 ans de cela.
    Effectivement, le Japon ne s'est ouvert a l'immgration occident que recemment et donc, les occidentaux et en particulier, les arabes et les noirs sont tres rares.
    J'ai presque l'impression que c'est depuis l'occupation par le GI que des noirs se balladent au Japon. Bref, les japonais n'ont pas baigne dans une histoire associant
    les noirs, les arabes et les blancs => meconnaissance et donc peur associe a eux (barbares, agressifs, voleurs, sanguins ...)
    Autres choses aussi, les noirs, les arabes et les blancs transpirent beaucoup plus qu'un Japonais et degagent donc une
    odeur corporelle qui plait au occidentale ;-) mais pas au Japonais. Mais alors pas du tout ....... Cela n'aide pas du tout a leur integration.
    Enfin, les Japonais ont une opinion d'eux meme tres fortes, un chauvinisme, un nationalisme tres pousses que l'ecole continue encore a leur apprendre.
    Et donc, resultat, tout ce qui est Japonais est forcement meilleur que les autres.

    Bref, voila, on pourrait en debattre autour d'une Asahi Karakuchi Super Dry, mon cher Vincent, a Shiroyama par exemple,
    en contemplant le Sakurajima, cela me ferait le plus grand plaisir ;-)

    A bientot

    K

     
  • At 6:29 PM, Anonymous Snake said…

    Après avoir passé 2 mois au japon je confirme tout ce que tu as dis vincent, pour le racisme c'est vrai que c'est quasiment inexistant, jamais on m'a dit de propos raciste par contre des faits semble le montrer comme le fait d'être dévisagé en pleine rue ou dans le train (même si personellement j'aime bien cette attitude, j'aime bien être spécial)
    Pour la perversité au japon ce qui me choque le plus, principalement à Akihabara, ce sont toutes les figurines de mangas, jeux vidéos exposé si facilement au public, par exemple une fois je regardais des figurines, un petit garçon à côté regarder des figurines de One Piece (manga pour ados) alors que juste à côté il y avait des figurines les plus hard que j'ai jamais vu
    de même pour les publicités en pleine rue ou l'on voit beaucoup d'asiatiques en maillot de bains en pose sexy, tout le monde, enfants y compris, peut voir ce genre de choses, bon il y a encore plein d'exemple mais je m'arreterais là

     
  • At 6:57 PM, Anonymous Marc said…

    Salut,
    Intéressant tous ces clichés, parmi ceux qui reviennent en effet tout le temps... Il y aurait bcp de choses à dire... juste 2 ou 3 petites remarques en passant.

    - pour le poisson : les Japonais en mangent vraiment beaucoup, beaucoup - ce st les + gros mangeurs du monde de poisson (il n'y a qu'à voir toutes les variétés et déclinaisons de plats...) Oublié le chiffre de la consommation moyenne par habitants, mais c'était vraiment énorme !

    - le coût de la vie : oui, élevé, mais je dirais que cela dépend... Et avec l'euro, en France, je trouve souvent la vie quotidienne bien plus chère à Paris. Pour l'équivalent d'un sandwich parisien, on a à midi au Japon un vrai menu ("teishoku"), etc. Les transports, l'hôtel st peut-être un peu plus chers... et bien sûr, si on sort souvent le soir... mais dans l'ensemble, le Japon n'est plus aussi cher, comparé à la France, qu'il y a 10 ou 20 ans. Par contre, frais de scolarité, familiaux st beaucoup + élevés.
    D'autre part, on croit souvent les Japonais plus riches, mais s'il est vrai qu'il y a beaucoup plus de gens très très riches au Japon qu'en France, les classes moyennes, majoritaires, st à peu près équivalentes, et au bout du compte (chose peu connue), par rapport au salaire moyen, il y a plus de gens pauvres au Japon qu'en France : derniers chiffres de l'OCDE : 15% des Japonais vivent en-dessous du seuil de pauvreté / 10% en France comme dans la plupart des pays dits industrialisés.

    - Pour la propreté : les Japonais sont sûrement plus propres que la majorité des Français et parmi les gens les plus propres du monde, ça ne fait guère de doute... ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas aussi des gens sales (c'est une évidence)... donc, tomber sur deux familles dont la maison est hyper dégueu tient de la malchance... Les intérieurs familiaux, s'ils sont souvent + ou - bordéliques st en général très propres. Le père de ma femme passe l'aspirateur et nettoie tout le mobilier en bois, tous les matins, et il le faisait aussi à 6:00 du mat qd il travaillait, avant de partir au boulot...
    Se méfier de conclusions générales à partir de 2 ou 3 exemples...

    - Quant au racisme, ou plutôt la xénophobie, elle est très palpable au Japon et, je pense en effet qu'elle tient surtout du nationalisme, qui s'affiche sans complexe dans les rues : voir ces défilés de camions noirs arborant le drapeau impérial au son de musiques militaires qui font froid dans le dos. Pour les "noirs", il ne faut quand même pas généraliser là aussi et reproduire des stéréotypes... on voit de plus en plus de jeunes s'intéresser aux cultures africaines, notamment la musique, et des couples mixtes...
    Mais il y a de vraies marques de discrimination, qui en France pourraient se terminer devant les tribunaux, alors qu'au Japon, rien du tout, la législation est apparemment (?) muette là-dessus... ça tient bien sûr à l'insularité et à l'histoire du pays, mais régulièrement des rapports de l'ONU pointent du doigt le Japon pour des pratiques vraiment discriminatoires (par ex. des étrangers, surtout "de couleurs" qui st parfois refusés dans des "onsen", etc.)
    Bon, je m'arrête... trop à dire
    Salut

     
  • At 7:02 PM, Anonymous Marc said…

    Juste un truc à propos des relations avec la Corée ou la Chine... C'est vrai que tant que le gvt japonais ne sera pas plus honnête (cf la réforme récente sur les manuels d'histoire, etc.) par rapport à son passé, il y aura un gros empêchement à des relations plus amicales... mais il ne faut pas exagérer, le nationalisme anti-chinois d'un côté ou anti-japonais de l'autre est le fruit d'une minorité... et je pense que cela est déjà en train de changer avec les nouvelles générations. Il y a des + en + d'étudiants japonais qui apprennent le chinois ou le coréen... et au Japon de + en + d'étudiants chinois ou coréens... Il n'y qu'à aller en Chine pour voir comment les jeunes Chinois imitent, à leur manière, les jeunes Japonais, comme l'ont fait avant les Taiwainais...

     
  • At 11:14 PM, Anonymous Marc said…

    SNAKE : "pour le racisme c'est vrai que c'est quasiment inexistant, jamais on m'a dit de propos raciste par contre des faits semble le montrer comme le fait d'être dévisagé en pleine rue ou dans le train"

    Bon, faut quand même pas déconner ! le fait d'être regardé n'a rien à voir avec le racisme !!!! Allez en Chine, pr rester près du Japon, ou dans plein de pays africains ou arabes, par exemple, et vous allez voir comment les gens vous regardent, vous dévisagent de la tête aux pieds ! ça n'a rien à voir avec du "racisme" et rien à voir avec la manière de "dévisager" des Japonais !
    Dans le cas des Japonais, leur attitude souvent de timidité ou de "rejet" apparent tient beaucoup de leur méconnaissance, liée à l'histoire et à l'éducation...et n'est pas à proprement parler du racisme, mais une sorte de peur plus ou moins xénophobe, mais pas du tout pensée et encore moins une idéologie raciste... plutôt sorte de réflexes conditionnés, plus ou moins inconscients...
    Par contre, ce que dit K-Lach par rapport aux noirs de l'armée américaine me semble tout à fait vrai...

     
  • At 5:16 AM, Anonymous yaf said…

    A propos de questions telles que celles-ci :

    - Est il vrai que les japonais ne vivent que pour le travail ?
    - Est il vrai que les japonais ont le plus fort taux de suicide au monde ?
    - Est il vrai que les japonais sont des pervers (petites culottes etc...) ?

    Il vient juste de passer (Mardi 4 Septembre) à la TV (France5), un reportage fort intéressant qui s'interessait au comment du pourquoi du taux de natalité catastrophique du Japon.

    J'y ai vu des réactions assez spéciales : des filles qui étaient des sortes de mannequins qui posaient pour des photographes amateurs (dont un puceau à 29 ans), des femmes qui culpabilisaient de faire des enfants (elles avaient envie de les tuer certains jours ou regrettaient d'en avoir eu), une jeune fille qui aimerait avoir de nouveau 5 ans et se prend pour une poupée!!!, une dessinatrice de manga qui nous explique le terme de "enjo-kosai", une ado qui s'habille de telle manière car c'est ce qui plait le plus aux hommes et dont ces copines vendent leurs culottes ou ont fait des vidéos érotiques.

    Un reportage assez troublant que je n'aurait pas cru une seconde si je n'avait pas déja entendu certains de ces comportements chez les japonais.

    pour ceux que cela intéressent le titre est "Baby blues, baby dolls" qui date de 2004 apparament
    voila un lien textuel du reportage : http://www.lejapon.org/info/modules.php?name=News&file=article&sid=851

     
  • At 7:08 AM, Anonymous Jeff said…

    La question "les japonais sont ils racistes" me gêne un peu du fait que la on généralise quand même.

    Y'a la patate de racistes en France et c'est pas pour autant qu'on va traiter des Francais de racistes ou plutôt lancer ne serait ce que la question.

    Enfin, je chipote mais, du moment qu'il y a des gens au Japon qui ne le sont pas je me refuse de généraliser en employant "*les Japonais* sont-ils racistes?".


    Très bon article encore une fois, j'ai appris quelques trucs ^^

     
  • At 6:39 AM, Anonymous Anonyme said…

    Salut Vinc,

    J'aimerais faire un commentaire sur l'histoire du nationalisme/racisme au Japon, car c'est un sujet auquel je me suis modestement intéressé.

    Pourquoi est-ce que les médias (francais par exemple) disent à tout va que le Japon est nationaliste ? :

    Je pense qu'une des raisons est que L'ancien premier ministre Koizumi se rendait tous les ans honhorer les criminels de guerre dont les restes sont conservés au temple Yasukuni. D'autant plus que ce temple est le repère des nationalistes qui affirment ouvertement l'être.

    Nous pouvons penser que si cet homme a été élu, c'est qu'une majorité des japonais pensent comme lui. Et bien selon mes recherches, le désintéressement des japonais pour la politique semble réellement élevé. Je ne suis pas persuadé que cette explication soit donc pertinente.

    D'autant plus que tous mes amis japonais ont été choqués de savoir qu'on dit cela d'eux ici. Ils ont insistés pour dire que les types en camion noir avec les mégaphones qui crient "Nihon, Nihon.." et qui veulent la guerre sont marginaux (quantitativement parlant). On ne les trouve pas dans toutes les villes. Seulement les grandes villes et il n'y en a pas tant que ca.

    Maintenant, ce qu'il faut savoir :

    - lorsqu'un tremblement de terre survient au japon, les étrangers ne sont pas comptabilisés parmis les morts (sous couvert que cette information que l'on ma donnée soit vraie).

    - l'insularité est de nature à provoquer un repli identitaire.

    - Le japon a nié pendant longtemps certains faits historiques non discutables. Comme par exemple le massacre de nankin. Il me semble évident qu'il y a eu une manipulation politique derrière cet "oubli de l'histoire".

    Je sais bien que tout ceci est largement insuffisant pour conclure sur le nationalisme ou pas des japonais. Cependant mon sentiment ressemble à celui de vincent. Ils ont une tendence au nationalisme mais le peuple n'en a pas vraiment consciense (ou disons plutot bien ferme les yeux pour ne pas affronter cela en face.)

    Et puis, essayez donc de discuter de nihonjin no kokoro avec vos amis japonais. Posez leur cette question simple : "Un non-japonais peut-il comprendre la cérémonie du thé si on la lui explique?"

    J'ai été sidéré par les réponses qu'on m'a donné !

     
  • At 4:58 PM, Anonymous 天災流川 said…

    et bah Banchan ? c'est quand que tu nous refais un poste 'le Japon c'est pas bien' ? :)

    sinon, le truc les japons sont-il racistes c'est un truc ancré depuis des millénaires dans toutes l'Asie, ce n'est pas que le jap qui raisonnne ainsi mais toute l'Asie de l'Est, de la Chine jusqu'en Indonesie. En Asie c'est normal de detester son voisin quand il est différent.

     
  • At 9:29 PM, Anonymous JeXn said…

    Pour le cote tres propre, du Japonais qui ramene ses ordures a la maison, faut pas le dire deux fois a mon velo ca !
    Tous les soirs, c est moi qui ramene les ordures qu on a balance dans mon panier de velo....
    Sinon pour l hygiene, oue, bof, un bain tous les soirs c est bien, mais faudrait apprendre a mettre la main devant la bouche quand on tousse ou on eternue, et puis je sais pas vraiment pour l hygiene dentaire, mais vu la couleur des dents et le nombre de plombage, je me demande si le soir on saute pas trop l etape lavage de dents....
    Ya plein de trucs a dire sur ton sujet, chacun ayant sa propre opinion...base sur l experience de chacun.
    Tu es marie avec une Japonaise, tu as un bebe et une belle famille.
    ....

    Voila quoi.

     
  • At 10:20 PM, Anonymous K-Lach said…

    Salut again

    Je souhaite apporter une petite correction au commentaire d'Anonyme.
    Le temple Yasukuni est le lieu de recueillement de tous les soldats morts pour le Japon.
    Koizumi se rendait la bas pour leur rendre homage.
    Or il se trouve que les criminelles de la seconde guerre mondiale s'y trouvent aussi.
    Donc, le raccourci qu'a pris Anonyme est trop simpliste.
    Koizumi rend homage aux soldats, quelque soient leur statut/condamnation mais ne rend pas homage specifiquement aux criminelles de guerre.
    Il a meme ete question de retirer les criminelles de guerre de ce temple, mais la, les nationalistes ont montre leur mecontentement et rien n'a encore ete decide.

    Voila, voila

    K

     
  • At 6:25 AM, Anonymous intru said…

    Est il vrai que les touristes japonais prennent des photos de tout et n'importe quoi ? :

    Cette image était peut être vraie il y a 10 ou 20 ans mais personnellement lorsque je vois un japonais à Paris, je ne trouve pas qu'il "mitraille"

    Quand je me rends sur Bruxelles et que je passe faire balade aux mannekens pis, ils mitraille quand meme ^^

    mais comme tout les touristes de tout les pays je pense

     
  • At 6:53 AM, Anonymous Anonyme said…

    Quelques japonais que je cotoie quotidiennement ne repondent jamais a mes salutations matinales.Renseignement pris, on m a affirme qu etant etranger je ne suis pas cense parler japonais donc ces personnes refusent de me parler...Racisme ou nationalisme ?

    Triste statistique, tous les 3 jours au Japon, un enfant de moins de 10 ans se suicide...

     
  • At 1:12 PM, Anonymous Marc said…

    A propos de Yasukuni, ce qui a été dit plus haut est vrai... mais il n'empêche que ce temple reste un des symboles forts du nationalisme, en raison de la présence parmi les millions de soldats "lambda" de criminels de guerre... et puis, si vs y passez, allez jeter un coup d'oeil à la "littérature" qui est vendue ds la boutique du musée, à côté du temple... vs ne serez pas déçu ! du pur révisionnisme à la gloire de l'impérialisme nippon ! des bouquins de soi-disant historiens, universitaires, qui expliquent par ex. que le massacre de Nankin est une invention des Chinois, etc. ça fait froid ds le dos !
    Yasukuni tel qu'il existe encore aujourd'hui et les visites d'un Koizumi st des exemples graves d'un nationalisme rampant.

     
  • At 1:46 AM, Anonymous Marc said…

    Salut,
    Petite remarque à propos de l'hygiène dentaire dont parlait quelqu'un plus haut... c'est vrai qu'à Tokyo surtout on voit as mal de gens à la dentition pas brillante... mais il faudrait quand même être "honnête" et objectif en disant aussi ce que coûtent les frais de dentistes au Japon ! Par ailleurs, les médias japonais en parlent en ce moment, de plus en plus de gens n'arrivent plus à payer leur sécurité sociale et donc ne se font soigner qu'en dernière limite, en cas d'urgence... c'est d'actualité !
    D'un autre côté, à l'école, les enfants apprennent à se brosser les dents très correctement, comme je ne l'ai jamais appris perso, sans avoir été élevé ou éduqué dans une famille ou une école de "porcins"... Ayant eu quelques problèmes dentaires l'année dernière, un dentiste (peut-être étais-je bien tombé ?) m'a complètement réappris à me brosser les dents de façon plus efficace, en particulier pour le bon maintien des gencives... je n'avais jamais vu ça en France !!!

     
  • At 3:03 PM, Anonymous JeXn said…

    Si ya des plombages, c est qu il y a eu consultations du dentiste, et si ya eu consulation du dentiste c est qu on a oublie de se laver les dents.
    Moi, perso, 26 ans pas une carie, une hygiene de vie c est tout...
    Sinon, Marc, serais tu le Marc de Yokohama avec qui j ai passe le nouvel an a ecouter du Asian Sound System ?

     
  • At 7:47 AM, Blogger vincent said…

    Sérieux tu aimes la bière japonaise ??? Pour moi qui habitait à coté de la frontière belge, c'est un supplice !!
    C'est sûr qu'elle est raffraichissante mais elle n'a vraiment pas de goût ! Enfin tu as de la chance de l'aimer !

     
  • At 2:38 PM, Anonymous Marc said…

    Jexn, non, déolé, ce n'est pas moi !

     
  • At 12:33 AM, Anonymous Anonyme said…

    Pour ce qui est du suicide au Japon, c'est un mensonge éhonté colporté par les médias qui ne sont que peu scrupuleux, que de dire que c'est le pays avec le taux le plus élevé au monde mais qu'on répète partout... Il y a des pays avec un taux au moins 2-3 fois supérieur en Europe... C'est vrai que le taux japonais est élevé, par rapport aux autres pays membres de l'OCDE.

    Le Japon a eu l"honneur" d'avoir le taux de suicide le plus élevé de touts les pays de l'OCDE pendant quelques temps, je ne sais pas où il en est.

    A noter que pendant une bonne partie des années 90, le taux de suicide était plus élevé en FRANCE qu'au Japon!!

    La conjoncture économique est bien sûr pour beaucoup dans l'augmentation de suicides au Japon ...

    On se rince l'oeil en France en parlant des suicides au Japon, tout en se rassurant en se disant que ces gens là sont bizarres, et que chez ça n'existe pas ce genre de chose ma bonne dame! et on oublie de parler des suicides en France, il y aurait au moins 160.000 tentatives par an, dont 12.000 "réussis"!

    Et encore, ces chiffres seraient sous-estimés de peut-être 30% d'après des experts.

    En comparaison, quand la vague de suicide à été à son plus haut point ua Japon il y à quelques années, il y avaient 30.000 suicides "réussis" par an. Etant donnés que les Japonais sont 2 fois plus nombreux que les Français, on voit que la différence n'est pas si grande que ça!

    La France aussi à un taux plutôt élevé pour un pays riche, en tout cas il est bien plus élevé qu'aux USA. (mais ils ont le smeurtres pour compenser...)

    Le suicide est aussi en France un problème de société qui est tabou!
    Par exemple, le karôshi, les gens qui meurent d'épuisement à cause de leur travail, il y à quelques années, il avait été dit je ne sais plus où, peut-être à la télé, que ça n'existait pas de par chez nous (oui, bien sûr, les gens stressés à mort, ça n'existe pas en France...) .
    Et bien en fait c'était faux, plus tard il a été révélé à la télé que ça existait, j'ai oublié l'estimation du nombre de cas qu'ils donnaient par contre. Au début de l'année, il y a eu une vague de suicides chez un grand constructeur automobile.
    D'après ce site http://republicoin.blogspot.com/2007/06/les-maladroits-du-travail.html
    il y aurait 300 à 400 personnes qui se suicideraient en France tous les ans à cause de leur travail.


    Un autre exemple d'une escroquerie médiatique qu'on nous a fait gober, les hikkikomori qui seraient plus d'un million et qui n'existeraient qu'au Japon... Ca n'existe pas qu'au Japon, il y a des cas chez nous aussi, et quand au nombre, c'est un psychiatre Japonais qui l'a donné, et plus tard il a avoué qu'il avait donné un chiffre impressionant pour que les médias en parlent. En vrai, il n'y auraient que quelques milliers de cas.

     
  • At 1:06 AM, Anonymous Anonyme said…

    Pour ce qui est du racisme maintenant, il ne faut pas confondre racisme et xénophobie.

    La xénophobie c'est la peur où la haine de l'étranger.

    Dans le mot racisme, il y a race. Est raciste une personne qui croit que l'humanité se subdivise en plusieurs races, races qui seraient inégales et hiérarchisées.

    marc, le fait de s'intéresser aux cultures africaines où d'être en couple avec un(e) noir(e) ne veut pas dire qu'on est pas raciste. Il y avait des maîtres esclavagistes qui était en couple avec une de leurs esclaves, ou des nazis convaincus mariés avec des femmes juives.

    Pour expliquer d'une manière plus claire, beaucoup de gens ont un chien, et l'aiment, mais la plupart le considèrent comme un être inférieur qui n'est pas leur égal.

    C'est la même chose pour la personne raciste, elle peut très bien aimer et apprécier des gens de toutes origines, mais se considérer comme supérieure grâce à ses gênes et sa "race"...

    C'est un fait qu'une bonne partie des Japonais croient que les races existent et ne sont pas égales (les noirs seraient naturellement doués en sport...) et sont donc racistes, il n'y à pas à tergiverser, bien sûr tous les Japonais ne osnt pas racistes.

    Mais il y à toujours en France aussi des gens qui ont le même genre de croyances, et notamment beaucoup de gens qui ne comprennent pas quand on leur dit que les races n'existent que dans la tête, et qui pensent que c'est de la bien pensance que d'affirmer cela...

    C'est ça le racisme, le vrai. Il n'est pas forcément virulent, il peut-être seulement paternaliste, mais il génère et justifie des discriminations, à cause sa soi disant "race", une personne très éduquée peut avoir du mal à trouver un travail en accord avec ses compétences parce qu'une partie des employeurs pensent qu'elle est d'une race inférieure, et donc, moins compétente.

    La notion d'infériorité et de supériorité est liée au concept de race, dès le début, les scientifiques qui ont classés les humains en différentes races ont considérés que ces races étaient différentes et pas égales.
    A l'époque, on considéraient aussi les Asiatiques comme des sous-hommes. Par exemple, on appèlent des fois les trisomiques des mongoliens. C'est tout simplement parce que le médecin qui
    a identifié ce syndrome trouvait que les trisomiques se rapprochaient des mongols, que ce soit au niveau de l'intelligence, le physique etc...

    Mais on peut dire que pour l'époque, le concept de race était quand même une révolution et une amélioration, car avant on décrétait que les noirs n'étaient pas des hommes et l'on se demandaient si eux et les indiens avaient une âme...

    Le fait que les japonais cotôient plus d'étrangers ne fera pas disparaître le racisme, il n'a pas disparu en France et aux USA. Pour le faire disparaître, il faut simplement expliquer aux gens que les races n'existent pas, c'est tout.

    Mais je répète encore une fois que le racisme c'est quelque chose de bien spécifique à ne pas confondre avec la xénophobie. On utilise ce mot à toutes les sens et on en vient à oublier ce qu'il veut dire et à parler de racisme anti-gros, anti-vieux...

    Je m'excuse pour le pavé.

     
  • At 6:04 PM, Anonymous Maxvador said…

    Et bien les stéréotypes sont un gros sujet ^^

    Tu devrais ouvrir un forum vincent :D

     
  • At 10:06 PM, Anonymous Marc said…

    Anonyme,
    Bien d'accord avec l'ensemble de tes remarques, et notamment la différence entre racisme et xénophobie.
    Juste 2 petites remarques :
    - sur le suicide, les derniers chiffres que j'avais vu passer, oubliés, faisaient quand même état d'un nombre plus élevé au Japon qu'en France... mais c'est vrai qu'il y a d'autres pays où les suicides sont encore plus nombreux, comme en Russie...
    - sur le phénomène des "hikkikomori" ou du "karôshi", même si semblables faits existent en France ou dans d'autres pays dits industrialisés, je ne pense toutefois pas que ce soit dans les mêmes proportions qu'au Japon où la société est tellement hiérarchisée, l'éducation faite pour mener les gens à la baguette, les congés rédduits à une "peau de chagrin" (incomparable avec la France !), les heures supplémentaires démentes, la vie privée et familiale souvent sacrifiée au travail, etc. que ces phénomènes sont plus répandus qu'ailleurs...

     
  • At 7:37 PM, Anonymous Lily said…

    Cette question du racisme m'intéresse assez parce que je suis noire et mon rêve comme beaucoup est d'aller au japon(pas pour y vivre mais juste visiter)et c'est vrai que ce qui me refroidit grandement c'est cette xénophobie que l'on dit assez présente surtout envers les noirs. Donc j'avoue que j'ai un peu peur d'y aller même si c'est un pays que j'aimerais découvrir.

     
  • At 11:08 AM, Blogger flo said…

    blog vraiment très intéressant, merci pour cette porte ouverte sur le japon...

     
  • At 3:32 PM, Anonymous Anonyme said…

    Lily, ça va, ça va, il ne faut pas exagérer et noircir le tableau, si je puis me permettre... on voit de plus en plus de noirs au Japon... Viens, sans aucune crainte ni a priori !

     
  • At 4:47 PM, Anonymous Nymphea said…

    Merci beaucoup pour ce blog sur les coutumes et la vie au Japon.
    J'aime beaucoup ce pays, du moins ce que j'en imagine et grâce à vous je peux en apprendre un peu plus tout en restant devant mon écran!
    J'ai une autre passion pour le Cambodge, j'aime les pays asiatiques dirons-nous ^__^
    Encore bravo et bonne continuation!

     
  • At 10:47 PM, Anonymous Anonyme said…

    Dire que certainement sur un forum ou un blog quelque part des gens débattent sur les francais et s'il méritent qu'on les appellent les frogs.

    héhé, stéréotype: idée ou image populaire et caricaturale que l'on se fait d'une personne ou d'un groupe, en se basant sur une simplification abusive de traits de caractère réels ou supposés.

    Parce que la certains cherchent à prouver que les japonnais sont réellement racistes (tous du coup) ..d'autres que les japonnais sont propres ou pas...

    Bref la, le fait de chercher à démontrer qu'un stéréotype est finalement un fait réel ca ne fait plus de lui un dit "stéréotype".

    Tout ca est fort intéressant c'est sur, mais on fait Hors sujet du coup la non? :)

     
  • At 1:56 PM, Anonymous Marc said…

    Ben, ce qui fait tourner les choses en rond, c'est qu'on répond à des stéréotypes par des stéréotypes, en généralisant...
    Pour la bière japonaise, c'est sûr que la plupart des Belges que j'ai rencontrés au Japon font grise mine... ça n'a rien à voir, pourtant, surtout l'été, elle est bien rafraîchissante oui, et agréable... et se marie bien avec la cuisine japonaise... je n'imagine pas boire une Trappiste en mangeant japonais... Enfin, question de goûts aussi...

     
  • At 7:55 PM, Anonymous Laurent said…

    Exemple de stereotype dans toute sa splendeur;
    J ai un ami japonais vivant a Paris qui voulait adopter un chat a la SPA. Mon ami ne parle pas tres bien francais, et a l accueil de la fameuse SPA, la personne qui a pris sa demande en compte a commence a lui expliquer que les asiatiques mangeaient du chien (donc des chats !!)et qu elle hesitait a lui confier la bestiole.
    Apres bien des palabres, il a du signer une decharge ou il etait precise qu il ne maltraitait pas les animaux !!
    Et le cas n est pas isole, car j ai du lire ce genre d histoire dans "OVNI" me semble t il il y a qques semaines !!!

     
  • At 7:58 PM, Anonymous Anonyme said…

    Lily> Je confirme, vraiment pas de soucis au Japon si tu es noire !!

     
  • At 8:48 PM, Anonymous Rukya said…

    Il y a une question que je me suis posée et étant donné que tu vis au Japon peut-être peux-tu y répondre.
    Ca concerne le journalisme japonais et particulièrement les paparazzis.
    En occident, ils sont nombreux et oublient dès fois leur dignité, ils sont irrespectueux, etc.
    Comme la façon de penser des japonais est différente je me demandais comment ça se passait.

    Si tu peux m'éclairer, merci :)

     
  • At 3:54 AM, Blogger japanfan said…

    moi je trouve que nous sommes tous pareil et c'est prouvé (nous somme tous nés sur la Terre)on est pas des alliens si un gars dit ça c'est qu'il a un poit dans le cerveau!!

     
  • At 11:19 AM, Blogger Julien said…

    Au sujet du racisme/xénophobie, je me permets d'indiquer le lien suivant : www.debito.org (en Anglais). C'est le site d'un Américain naturalisé Japonais militant pour les droits des étrangers au Japon. Son attitude 'rentre dedans' n'est pas universellement appréciée, mais en tout cas le site documente des cas de discrimination flagrants, notamment les pancartes 'Japanese Only' à l'entrée de certains établissements.

     
  • At 1:57 AM, Blogger Aishiteru said…

    Je ne peux pas laisser dire ça... JE N AI PAS ETE VICTIME DE RACISME ! je dirais même qu'il y a plus de racisme en France !!!!!!!! mais effectivement, y'a toujours un con (comme dans tous pays) !

    Ils sont curieux surtout les femmes et les personnes âgées...

    quand j'étais enceinte au contraire, on m'a plus aidée... ils ont souvent que moi, de mon côté j'interprète mal ce qu'ils racontent et font ! ils sont souvent maladroit mais le racisme y'en a pas plus qu'en France !

    L'alcool est pour eux un moyens (ou plutôt une excuses) de dire ce qu'ils pensent vraiment ! et mon mari tient mieux l'alcool que moi !

     
  • At 5:09 AM, Blogger olivier said…

    En ce qui concerne le suicide, je m'y étais intéressés il y quelques années et j'avais été plutôt surpris du résultat. Eh, oui... La plupart des analyses ne fonds que comparer le nombre de suicide.
    12000 en France
    28000 au Japon
    Vu comme ça, on voit tout de suite qu'il y a beaucoup plus de suicide au Japon qu'en France (plus du double vous vous rendez compte !?). Sauf que la plupart des des français pensent que les Japonnais sont très peu nombreux (mais c'est qu'une île comme la corse !?) alors que leurs populations est deux fois plus nombreuses que la notres.
    Pour moi, c'est surtout dû aux japonais qui parle beaucoup plus du suicide que n'importe quel autre pays. C'est dingue le nombres de références aux suicides dans les mangas, les animes et les films. C'est plus culturel qu'autre chose. Pour avoir connu des suicidés, je peux vous dire qu'en France c'est tabous. Les familles parlent systématiquement d'accidents.

    Sinon, en France il n'existe plus ou presque plus de racisme. Par contre, il y a un regain de la xénophobie envers les profiteurs des aides sociales, les fonctionnaires (à cause de tous leurs avantages et de leurs grèves pour les gardés) et des jeunes des banlieue.
    Mais quoi qu'il en soit, le Japon n'a pas un racisme violant (comme au US ou on parque les gens par races). Faut pas non plus oublier qu'ils sont occupés par les militaires américains depuis plus de 50 ans et qu'ils non pas le droit d'avoir une armée (mais gendarmes si !?). Alors, forcement le nationalisme anti-américain est plutôt compréhensible. Par contre, cela n'empêche pas l'iPod de cartonner.

    Vincent, à quand un article sur les stéréotypes français vu par les japonais ?

     
  • At 12:40 AM, Anonymous Shéris said…

    Je me demande si la vie au Japon est aussi chère que la vie à la côte d'Azur ...

     
  • At 7:32 AM, Anonymous Gassia said…

    Concernant la sexualité, n'oublions pas qu'en occident nous avons des siècles de "diabolisation" du sexe par la religion à notre actif...

     

Enregistrer un commentaire

<< Home